Le pilote Hyundai a tapé un pont après un peu plus d’un kilomètre…

Quatre ans après sa victoire ici en IRC, l’Ile de Beauté est devenue bien noire pour Thierry Neuville, contraint à l’abandon après seulement 1,2 km dans la toute première spéciale. Sur un parcours humide très délicat, le Belge s’est fait surprendre en pneus encore froids et a tapé le parapet d’un pont avec l’arrière de sa Hyundai i20 WRC. Game over. 

Pendant ce temps-là, le triple champion du monde Sébastien Ogier (VW) a déjà facilement pris la direction des opérations. On ignore encore à l’heure actuelle si notre compatriote pourra repartir demain en Rally2, mais tout espoir de résultat honorable s’est déjà envolé. Voilà qui ne devrait pas calmer la tension palpable entre les dirigeants de Hyundai Motorsport et notre représentant…