Il s’agira de son 3e meeting le plus important de l’année. Après l’Alpine Cup à Spa-Francorchamps et surtout le Road to Le Mans en lever de rideau des célèbres 24 Heures, Ugo de Wilde retrouvera le toboggan ardennais qu’il foulera au volant d’une LMP3. Gageons que notre ancien représentant en monoplace fera le plein de sensations. "Le Raidillon se passe à fond en qualifs, en pneus neufs et avec peu d’essence, mais en serrant les fesses et pas les yeux fermés comme en monoplace, explique-t-il. Avec le plein et des pneus usés, par contre, c’est nettement plus compliqué, ce qui rend du coup cette courbe plus grisante, car c’est un défi à chaque tour."

Mais ce week-end, Ugo ne verra pas le temps passer. S’il était acquis de longue date qu’il dispute les 4H ELMS au volant de la Ligier du Inter Europol Competition, un coup de fil du Mühlner Motorsports, le team spadois avec lequel il s’est imposé dans la Sarthe sur Duqueine il y a un mois, a quelque peu changé les plans. "Le team basé dans le zoning de Ster a apparemment apprécié mon travail et m’a demandé si je pouvais épauler en Le Mans Cup le débutant en LMP3 Thorsten Jung, un Allemand pilotant habituellement pour le team en VLN au Nürburgring sur une Porsche Cayman GT4. Les ambitions seront logiquement différen tes du Mans avec un Rookie."

En European Le Mans Series, il y a également du changement. "Pour la 3e fois en cinq courses, Martin Hippe et moi devrons à nouveau changer d’équipier. Ce n’est pas l’idéal bien sûr, mais je comprends les impératifs financiers du team. Nous accueillons ici à mes côtés Aydan Read, un Australien de 22 ans, qui a déjà disputé quelques courses en LMP3 et LMP2 en Asie et a roulé surtout ces deux dernières années en GT3 en ADAC GT Masters, où il a gagné l’an dernier, et en IMSA cette saison sur une M6 Turner Motorsport. Il découvre notre belle Ardenne et le ELMS. J’espère qu’il sera assez vite dans le rythme."

Les objectifs seront donc différents en ELMS et en Le Mans Cup. "En ELMS, nos chances de grimper sur le podium dimanche sont moins élevées qu’en début de saison, mais on ne sait jamais. En Le Mans Cup, on tâchera de réaliser un résultat honorable. Je me donnerai au maximum dans tous les cas ."

Passer d’une voiture à l’autre avec succès le même week-end est la signature des grands pilotes. À Ugo de prouver qu’il en est capable.