Un livre et une expo sur les 101 pilotes belges aux 24H du Mans

Olivier de Wilde Publié le - Mis à jour le

Moteurs

Lucien Beckers, petit frère de Christine, a signé un ouvrage de collection pour les passionnés de la plus grande course du monde.

Rappelez-vous, c'était il y a presque un an déjà : Dries Vanthoor (vainqueur en GTE-AM) et Stéphane Lémeret (le pauvre n'a pas bouclé un seul tour en course) devenaient les 100e et 101e pilotes belges à disputer les légendaires 24 Heures du Mans. Une idée de Pascal Witmeur, directement soutenu par ses amis Jacques Figuette (président de la section belge de l'ACO) et Lucien Beckers, le petit frère de Christine, cette merveilleuse femme qui participa quatre fois au double tour d'horloge avec une 11e place à la clé en 1977 sur son proto Inaltéra.

Pour prolonger cet événement et la passion des Belges, pilotes et spectateurs pour cette prestigieuse épreuve, Lucien se lança dans l'écriture d'un ouvrage référence unique retraçant l'histoire, les anecdotes, le palmarès de nos 101 représentants totalisant ensemble 12 victoires (la moitié pour Jacky Ickx mais aussi quatre pour Olivier Gendebien, une pour Paul Frère et une pour Lucien Bianchi), 296 participations, 24 podiums (en dehors 1ères places) et 48 succès de catégories.

La présentation de ce livre a eu lieu ce lundi soir à Autoworld, au Cinquantenaire, en présence d'une vingtaine d'anciens participants parmi lesquels notamment Thierry Boutsen (auteur de la préface), Eric Van de Poele, les frères Martin, Hervé Regout, Bernard De Drijver, Pierre Dieudonné, Willy Braillard, Eddy Joosen, « Christine » bien sûr, mais aussi Pascal Witmeur, Georges Hacquin, ou encore Georges Harris, le plus âgé des 68 pilotes encore vivants puisqu'il célébrait ses 97 ans.

Pour l'occasion, Autoworld propose également durant deux mois une expo à découvrir sur le thème des 24H du Mans. On peut y apercevoir quelques superbes pièces de collection comme une Peugeot 905, la Rondeau Belga des frères Martin, une Toyota de 1994, la Mazda victorieuse avec Bertrand Gachot (pas recensé comme Belge), l'Inaltéra de Christine ou encore une magnifique réplique de la Ford GT de Lucien Bianchi (avec quelques coupes et effets personnels de cet ancien grand champion belge trop tôt disparu).

La prochaine édition des 24H du Mans aura lieu les 16 et 17 juin. Avec certainement deux (Laurens Vanthoor chez Porsche et Maxime Martin chez Aston Martin) voire trois (Dries Vanthoor négocie avec deux teams pour revenir après sa victoire de 2017) Belges au départ. Sans compter bien sûr notre Belge de coeur et triple vainqueur André Lotterer. Mais il n'y aura pas de 102e Belge cette année. Les « pionniers » et ainés ont suscité des vocations chez les jeunes, l'un d'entre eux, leader à 15 ans du championnat de France de F4, rêvant de battre le record de précocité de Dries Vanthoor, plus jeune participant belge à 19 ans et un mois.

Sorti aux éditions Testacoda, le livre « Les pilotes belges aux 24H du Mans », indispensable dans la bibliothèque de tous les passionnés, est vendu 50 euros (90 euros pour l'édition de luxe imprimée à 101 exemplaires). Il peut s'acheter à Autoworld ou être commandé en envoyant un email à testacoda.editions@gmail.com

© D.R.


Olivier de Wilde