La billetterie du circuit a été provisoirement suspendue en attendant l'évolution de la pandémie de Covid-19.

Il n'y aura pas 252.000 spectateurs, comme l'an dernier, qui assisteront aux 24 Heures du Mans cette année. Au vu de la situation sanitaire mondiale autour du Covid-19 qui est en pleine mutation, les organisateurs ont décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre la billetterie de la 88ème édition de la classique mancelle. Ceux qui avaient déjà acheté leurs tickets pourront assister à l'événement.

Mais Pierre Fillon, président de l'ACO, a bien fait comprendre qu'un nombre limité de spectateurs sera admis dans la Sarthe cette année : "Nous demandons enfin à tous nos fans et spectateurs habitués leur compréhension et leur bienveillance. Dans ce contexte inédit, nous ne serons sans doute pas en mesure d’accueillir tout le monde sur le circuit cette année. Nous mettons tout en œuvre, dans le respect des mesures sanitaires nécessaires à la protection de tous, pour proposer un événement de qualité", explique-t-il.

Par ailleurs, tous les membres de l’ACO, les spectateurs ou les intermédiaires agréés détenteurs de réservations déjà payées pour des tribunes, des hospitalités dites “Espace Membres ACO”, des aires d’accueil ou des parkings pourront compléter ces réservations avec l’achat de billets pour des Entrées Générales. Pour toute demande à ce sujet s’adresser par email au service client de l’ACO (serviceclients@lemans.org).

L’ACO communiquera prochainement sur un dispositif en cours d’élaboration visant à faire vivre à distance cette course mythique au plus grand nombre. Les spectateurs ayant déjà réservé leurs billets, tribunes, parkings ou aires d’accueil pour cette 88e édition des 24 Heures du Mans seront informés ultérieurement des modalités d’accès et du format d’accueil sur le circuit les concernant.