Motocross. Les Belges ne se sont pas montrés suffisamment réguliers

BUDDS CREEK Ce dimanche, au Motocross des Nations, dans une chaleur torride, les pilotes américains ont donné un véritable récital.

Pourtant, devant un public estimé à 50.000 personnes, qui affrontèrent 16 km de files avant d'atteindre le circuit, ils auraient pu connaître une belle débâcle à l'image des Néo-Zélandais (éliminés suite à la blessure de Townley aux qualifs) ou des Italiens (double problème technique pour Cairoli).

En effet, Carmichael et Ferry se retrouvèrent derniers de leur série respective avant de remonter aux avant-postes. C'est dire leur totale domination, illustrée aussi par un omniprésent Villopoto.

Au guidon de sa 250cc, le jeune rouquin fut vainqueur de deux débats sur trois, le dernier revenant à Carmichael qui mettait ici un terme à sa brillante carrière. La différence de rythme était évidente et ce ne sont pas les pilotes belges qui le contrediront.

Malgré un début de journée contrarié par l'abandon de Jeremy Van Horebeek, les nôtres redressaient malgré tout une situation fort compromise. Ils furent même un moment second devant une équipe de France qui en voulut plus que la nôtre et sauva sa seconde place pour un seul point.

Explicationsde nos représentants

  • Steve Ramon (8e et 4e) : "J'attendais plus de cette course mais je ne suis pas parvenu à me concentrer comme je le désirais. En première manche, je suis bien parti mais quand Carmichael est revenu, j'ai préféré continuer à mon rythme. Dans la seconde, j'étais bien fatigué et lorsque Langston m'a dépassé, je n'ai pu résister. De plus, j'ai été retardé par deux pilotes qui se sont accrochés devant moi."
  • Ken De Dycker (2e et 11e) : "Lors de ma série qualificative du samedi, je suis tombé au départ et je me suis fait mal au bras. Si, en première manche, grâce à mon bon départ, cela n'a pas porté à conséquence, par contre, dans la seconde, la douleur me handicapa et je n'ai pas pu hausser mon rythme quand il l'aurait fallu."
  • Jeremy Van Horebeek (Ab. et 10e) : "En première manche, j'ai été trahi par mon moteur (guide de soupape cassé) et dans la seconde, j'ai pris un très mauvais départ (26 e ) mais heureusement, j'ai réussi à remonter au dixième rang."


  • © La Dernière Heure 2007