Changement complet du format des essais du double tour d'horloge.

L'ACO a décidé de dynamiser les essais des 24H du Mans (13 et 14 juin 2020) en en changeant complètement la formule. Plutôt que huit heures d'essais qualificatifs répartis en deux jours, les concurrents se retrouveront tous en piste le mercredi avant minuit pour une séance qualificative unique à l'issue de laquelle les six premiers de chaque catégorie (LMP1, LMP2, GTE-Pro et GTE-AM) seront invités à participer à l'Hyperpole du lendemain, le jeudi, entre 21h et 21h30. Une séance qui déterminera les six premières places dans chaque catégorie étant établi qu'à partir de l'édition 2020 la grille se composera par catégories avec d'abord les LMP1, ensuite les LMP2, les GTE-Pro puis les GTE-AM.

Le reste de la grille (donc à partir de la 7e place de chaque classe) sera composé selon les chronos réalisés lors de l'unique séance qualificative du mercredi soir.

Notez que lors de l'hyperpole, un seul pilote sera au volant et il ne sera pas autorisé à rentrer pour changer de pneus.

Le mercredi, la séance qualificative sera précédée de deux séances libres entre 15h30 et 20h00 puis entre 22h et 23h.

Le jeudi, il y aura encore deux séances libres pour définir les réglages avant et après l'Hyperpole, soit de 17h à 19h puis de 22h à minuit.

Voilà qui va bien relancer l'intérêt des essais de l'épreuve sarthoise avec deux pics d'intérêts les mercredi et jeudi soir.