Gallet a profité des problèmes de Dewulf pour emporter la D4

FROIDCHAPELLE Auteur de quelques bonnes prestations au niveau national sur une Subaru Gr. N en début de saison, Raphaël Venant faisait son grand retour dans les rallyes provinciaux à l'occasion du B-Short du Trèfle. Un retour 100 % réussi puisque le pilote d'Erquelinnes enlevait les divisions réservées aux pneus conventionnels (D1-2-3).

"À dire vrai , confiait Raphaël, je ne m'y attendais pas ! Après 5 mois d'inactivité, je découvrais ma nouvelle voiture, une Opel Astra ex-Loix achetée chez FAS. Je commençais à me sentir à l'aise quand Buriau et Pirotte ont abandonné. Après, j'ai assuré ma victoire..."

Pointé comme favori, Patrick Delchambre est parti en tonneau en négociant mal le jump de la première spéciale. C'est aussi une sortie de route qui provoquait l'abandon de Geoffrey Buriau (berceau moteur cassé sur la 306) alors que Cédric Pirotte cassait la commande de boîte de sa C2 et que Michael Decartes était trahi par un cardan de sa Lada Samara.

Tout profit pour Sébastien Sturbois, auteur d'une prestation 5 étoiles sur sa Yaris 1600cc, qui s'emparait de la 2e place devant l'Opel Astra de Vincent Vertommen. Belle course aussi de Cédric Bachellerie (Peugeot 205 ex-Delchambre) qui prenait la 4e place devant Dominique Detré, vainqueur de la Division 2 sur la Subaru Impreza GT ex-Venant.

À noter aussi la lutte à la seconde entre Cédric Pétrisot et François Wilkin pour la classe 8, qui revenait finalement au premier nommé alors que Delfosse enlevait la D1. Frayeur pour Rouxhet Archi-favori dans la D4 réservée aux pneus Racing, Philippe Dewulf perdait tout espoir dès les premiers mètres quand il cassait un cardan de sa Toyota Celica. Prêt à abandonner, il pouvait finalement réparer, mais sortait de la route l'après-midi, à l'arrivée d'une spéciale.

Par chance, les dégâts n'étaient pas trop importants et Philippe put rejoindre l'arrivée... à la deuxième place. Car Vincent Gallet ne l'avait pas attendu. Le pilote de la Peugeot 306 a remporté un beau succès, devant Dewulf et le néerlandophone Erik Degeling (Mitsubishi Evo6). Michel Baudson (Peugeot 309) et Xavier Lefebvre (Peugeot 306) complétaient le top 5. Juste derrière eux, Sébastien François a une fois de plus impressionné. Le Marchois, lauréat des Volants Asaf , a remporté pour la troisième fois la course dans la course qui l'oppose à Renaud Losfeld et Simon Rouxhet. La lutte pour la deuxième place s'arrêtait d'ailleurs brutalement dans la dernière spéciale lorsque Simon Rouxhet partait dans une impressionnante série de tonneaux à haute vitesse. Heureusement, le jeune Theutois et son copilote, Olivier Beck, s'en sortaient sans bobo. On ne peut pas en dire autant de leur Peugeot 206CC...



© La Dernière Heure 2007