La conformité de la Peugeot du vainqueur doit être confirmée

STERLING C’est le genre de situation qui vous empêche de profiter d’une belle victoire. Ce lundi, Kris Meeke et l’équipe Kronos devraient savoir s’ils ont bel et bien remporté le RAC Rally of Scotland. Trois jours durant, l’Irlandais défendant les couleurs de Peugeot UK a mené l’ultime épreuve de l’IRC. Sur des routes forestières détrempées, le pilote de la Peugeot 207 S2000 n’a eu qu’à surveiller les chronos de Guy Wilks.

À l’aise pour son premier rallye sur l’une des Skoda Fabia S2000 du team RGRS de Jalhay, l’Anglais n’a fini qu’à une vingtaine de secondes du champion de l’IRC 2009.

Malheureusement pour Meeke et pour Kronos, leur victoire était mise en doute lors du contrôle technique final, où une anomalie était décelée au niveau du berceau avant. Une anomalie qui, en soi, n’est nullement de nature à offrir un avantage en performances à la Peugeot du vainqueur. Il faudra attendre les conclusions de l’examen qui doit être réalisé ce lundi. Le résultat de cet examen ne changera en rien le bilan du Challenge, dominé par Kris Meeke, vainqueur de cinq des onze épreuves. Absent en Écosse, Freddy Loix finit sur le podium de l’IRC 2009 devant Nicolas Vouilloz, son équipier.



© La Dernière Heure 2009