Vingt-neuf voitures ont pris part aux premiers essais libres en vue des 6H de Spa, manche de préparation aux 24H du Mans qui aura lieu à huis clos samedi à Francorchamps à partir de 13h30. Manquait à l'appel le proto LMP2 du team Algarve Pro Sport dont les membres attendent les résultats du test Covid-19 avant de pouvoir prendre la piste après que leur pilote de la semaine dernière (le Français Gabriel Aubry) ait été contrôlé positif.

Comme Pascal Vasselon nous l'explique dans un entretien à lire sur ce site, il sera difficile pour les Toyota de s'imposer, du moins sur un tour, à Francorchamps car les TS050 ont été fortement pénalisées par le système de « success balast ». « On perd en moyenne trois secondes et demie avec une voiture et trois secondes avec la seconde, » nous a expliqué le boss français. « Et nous sommes moins rapides désormais que les LMP2 en lignes droites. »

De quoi expliquer des chronos très lents ce jeudi (la chaleur y est aussi pour une partie) puisque le meilleur temps (2.02.469) signé par la Rebellion de Norman Nato (associé à Bruno Senna et Gustavo Menezes) était à près de neuf secondes de la pole de 2019 !

A une bonne seconde, on retrouvait la ByKollès de Dillmann-Webb-Spengler devant les deux Toyota (la #7 de Kobayashi-Conway-Lopez devant la #8 de Buemi-Nakajima-Hartley) étrennant un nouveau kit aérodynamique avec peu d'appui en vue des 24H du Mans.

Le premier proto LMP2, l'Oreca 07-Gibson Racing Team Nederland de Van der Garde-Van Uitert-Van Eerd, pointait à moins d'un dixième de la deuxième Toyota.

En GTE-Pro, la Porsche de Michael Christensen et Kevin Estre a signé la meilleure performance en 2.16.057, soit plus de quatre secondes de la pole 2019 confirmant que la piste était très lente. Seul sur son Aston Martin en attendant le retour demain de son équipier Alex Lynn retenu à Berlin en Formula E, Maxime Martin a concédé deux dixièmes et demi et précédait la seconde 911 RSR.

Enfin en Pro-Am, meilleur temps pour la Ferrari 488 GTE Evo AF Corse d'Emmanuel Collard, Niklas Nielsen et François Perodo.

Les deux prochaines séances libres sont programmées ce vendredi matin et en début d'après-midi avant les qualifications (GT puis proto) à partir de 18h00.

© RIP DECOSTER