Moteurs Quelques news en vrac du WRC

- Greensmith pour remplacer Evans en Allemagne: M-Sport l'a officiellement confirmé ce matin: c'est à nouveau Gus Greensmith qui remplacera Elfyn Evans, toujours convalescent, pour le prochain Rallye d'Allemagne. Eric Camilli aurait sans doute pu espérer recevoir sa chance sur asphalte, mais l'aspect budgétaire a joué en la défaveur du Français.

-La Corse et l'Allemagne absents du calendrier 2020. D'après un pré-calendrier circulant en Finlande, ce seraient la Corse et le Rallye d'Allemagne qui devraient passer à la trappe la saison prochaine pour permettre au Japon (confirmé, Toyota et Hyundai y mettront même déjà au moins une WRC cette année) et au Kenya (à confirmer) d'intégrer le championnat. La FIA envisage toutefois de faire tourner certaines des dix épreuves européennes qui n'auraient donc plus lieu qu'une année sur deux au niveau mondial.

-Thierry Neuville en tests en Allemagne: Hyundai est présent dès aujourd'hui en Allemagne pour quatre jours d'essais pour préparer le prochain Deutschland. Dani Sordo roule ce mercredi, Andreas Mikkelsen jeudi et notre Thierry Neuville nationale vendredi (dans les vignes) et samedi dans le camp de Baumholder. En espérant qu'il ne pleuve pas durant deux jours...

- Tests Hyundai divisés en cinq: en alignant déjà cinq pilotes cette saison dans l'optique d'optimaliser ses chances au championnat constructeurs, Hyundai divise aussi le nombre maxime de 42 jours de tests entre ses cinq pilotes. Ce qui signifie que Thierry roule sans doute la moitié moins souvent en essais qu'Esapekka Lappi ou Seb Ogier.

-Stéphane Lefèbvre sur la Polo BMA: L'ex-pilote Citroën effectuera son retour à l'occasion du Rallye d'Allemagne où il pilotera une VW Polo R5 issue des ateliers belges de Bernard Munster.

-Craig Breen de retour au Wales?: La Finlande ne devrait pas rester un "one shot" pour Craig Breen qui devrait faire partie de l'équipe Hyundai au Wales Rally GB.

-Loeb jamais prévu en Allemagne: Sébastien Loeb a rappelé sur les réseaux sociaux qu'il n'avait jamais été question qu'il participe au Rallye d'Allemagne "car avec le risque de pluie ma position éloignée sur la route pourrait constituer un handicap,"a-t-il rappelé en soutenant le choix de l'équipe de faire rouler Andreas Mikkelsen et Dani Sordo aux côtés de Thierry. "Au mois d'août, je serai en vacances, à la plage," nous avait-il déclaré en début d'année. On ne peut pas dire non plus que ses deux participations sur l'asphalte cette année en Mondial (Monte-Carlo et Corse) ait été couronnée de succès, le nonuple champion se montrant nettement plus véloce sur la terre. Et puis il a déjà disputé cinq épreuves sur les six figurant dans son contrat, la sixième devant bien entendu être la Catalogne qu'il a remportée l'an dernier et où sa position éloignée sur la route sur la terre du premier jour constituera à nouveau un gros avantage. "Je serai plus utile là-bas," a conclu l'Alsacien.