Les Hyundai clairement derrière Toyota et Citroën.

Le shake-down vient de se terminer en Corse et son résultat n'augure rien de très bon pour les pilotes Hyundai et pour Thierry Neuville en particulier.

"Le feeling est bon, je suis confiant. On en saura déjà plus à l'issue de la spéciale d'essais," nous confiait hier Thierry à l'issue des reconnaissances. Et le verdict est là: sur un peu plus de cinq km, Kris Meeke signe le meilleur chrono (non sans avoir touché un muret avec l'arrière de sa Toyota et déjà frôlé l'accident) en 3.46.7. L'Irlandais est allé 9 dixièmes plus vite que Sébastien Ogier sur sa Citroën C3. Le leader du championnat Ott Tanak est 3e à 1.4 de son équipier et une demie seconde du sextuple champion.

Meilleur pilote Hyundai, le pigiste Dani Sordo arrive en 4e position à 2.2 devant Jari-Matti Latvala (Toyota 3.49.0), Elfyn Evans (Ford 3.49.2), Esapekka Lappi (Citroën 3.49.4), Sébastien Loeb (Hyundai, 3.49.5) et Thierry Neuville seulement neuvième en 3.50.1 après quatre passages, soit à 3.4 du scratch. Plutôt inquiétant et ne contrastant pas du tout avec son discours positivement positif.

On attendra d'en savoir un peu plus et de voir le résultat des premières spéciales avant de tirer des conclusions pessimistes, mais il semblerait à première vue que la i20 WRC ne permette pas cette année à notre compatriote de briguer un 3e succès corse. Sauf si le nouveau patron italien n'a pas demandé à son cher pilote de ne plus critiquer le team et de cacher son jeu à la veille du départ...