Neuville remonte d'un rang, 8e à près d'une minute

On vous le disait voici quelques heures. On doutait fortement de la capacité d'Andreas Mikkelsen à résister à la pression de Seb Ogier. Et dès la 5e spéciale, le deuxième passage dans El Chocolate, le Norvégien a visiblement d'abord crevé et perdu une minute trente avant de s'immobiliser une seconde fois, définitivement, à quelques kilomètres de l'arrivée. Et on vous promet qu'il ne s'agissait pas d'une tactique pour faire la trace pour Thierry Neuville samedi!

Mikkelsen rejoint Teemu Suninen sur le banc des malchanceux du jour et balayeurs pour la seconde étape.

Devant, Sébastien Ogier a signé son deuxième scratch et pris la tête du rallye: "C'est dommage ce qui est arrivé à Andreas car je ne veux pas gagner suite aux abandons des autres. Je veux me battre," confiait le Français.

Le pilote Citroën va devoir le faire pour résister à la pression de Dani Sordo désormais 1.9 derrière lui. Même si maintenant, suite au retrait de Mikkelsen et aux soucis de Thierry Neuville, le boss Andrea Adamo risque de lui demander d'assurer dans l'optique de gros points dans l'optique du championnat constructeurs.

Du coup, Elfyn Evans sur Fiesta est propulsé au 3e rang à 10.4 et Thierry Neuville à la 8ème place à 59 secondes de Seb Ogier et une vingtaine de secondes d'un Ott Tanak nettoyant la poussière avec le sourire.