Notre compatriote, neuvième, a encore limité les dégâts. Teemu Suninen déjà sorti de la route.

Le Rallye du Mexique n'a pas bien démarré pour Thierry Neuville. Après à peine cinq ou six kilomètres dans la première longue spéciale d'El Chocolate, notre compatriote a été victime d'une crevaison.
"J'ai dû éviter une grosse pierre ramenée dans la trajectoire par Ott Tanak parti devant moi," expliquait le pilote Hyundai déçu à l'arrivée. "Je n'avais pas le choix. J'ai même failli sortir de la route. Malheureusement, j'ai crevé à l'arrière gauche. Une crevaison lente. J'ai décidé de continuer sans changer la roue pour ne pas perdre trop de temps."
Assurément la bonne option puisque le Belge, rejeté à la 9e place du classement général, ne concédait "que" 44.1 à son équipier Andreas Mikkelsen, auteur du scratch et relayant Esapekka Lappi en tête de l'épreuve. Le Norvégien précède Sébastien Ogier de 2.4 secondes et son équipier Dani Sordo de 2.6. Suivent les Anglais Kris Meeke et Elfyn Evans.
Premier sur la route, Ott Tanak a concédé plus de vingt secondes et n'est donc qu'une vingtaine de secondes devant Thierry et Nicolas pour qui tout n'est donc pas perdu. L'épreuve mexicaine est longue, difficile et il s'y passe souvent beaucoup de choses. L'hécatombe a d'ailleurs déjà commencé avec l'abandon sur sortie de route du jeune Finlandais Teemu Suninen.