WRC Monza: Neuville mis hors course suite à une erreur du team

Le Belge n'est pas autorisé à repartir en SuperRally. Hyundai évoque des soucis de moteur...

O.d.W.
WRC Monza: Neuville mis hors course suite à une erreur du team
©Hyundai

Cela ne changera sans doute rien du tout au classement du championnat de Thierry Neuville (il devrait terminer quatrième), ne réparera pas ses erreurs d'hier ni ne devrait au final coûter le titre constructeurs à Hyundai.

Mais notre représentant n'est pas le seul à avoir commis une grosse bourde ce week-end.

Vendredi soir, le team a renvoyé le Saint-Vithois à son hôtel en disant qu'il n'avait pas besoin de lui ce samedi (mais bien de ses ouvreurs apparemment qui ont reconnu les spéciales ce samedi matin pour les deux autres pilotes) alors qu'il était annoncé au même moment à la presse qu'il repartirait bien le lendemain.

Passons sur cette première entorse à la vérité pouvons s'expliquer pour des raisons stratégiques.

Ce matin épisode 2 : Thierry Neuville ne reprend pas sa route comme prévu. Explication d'Andrea Adamo, le directeur de Hyundai Motorsport : « Nous avons constaté qu'il y a des dommages plus importants que prévu au moteur après avoir pris autant d'eau et nous ne voulons pas risquer d'envoyer la voiture dans les montagnes. De toute manière, ce serait stupide. On n'a rien à y gagner. Mais nous restons en SuperRally avec l'opportunité de faire repartir Thierry dimanche pour gagner quelques points. »

Ce qu'il ne sait peut-être pas à ce moment-là c'est que le management de son équipe a commis une grosse bourde. Une erreur dans la lecture ou plutôt sa connaissance du règlement. Pour pouvoir rester en SuperRally, il faut prendre le départ de la 2e étape. Et pour prendre le départ de la 2e étape, il faut que l'équipage soit présent (et non pas simplement des mécaniciens) et pointe, avec un maximum de trente minutes de retard avant la mise hors-course.

Or tout le monde a bien vu que la Hyundai est restée plus de deux heures seule ce matin dans le parc fermé. L'équipage Neuville-Gilsoul n'a donc officiellement pas pris le départ de l'étape 2 et a logiquement été mis hors course dès ce matin sans possibilité donc de repartir ce dimanche.

Plutôt que d'avouer l'erreur de son équipe, alors que tout le monde s'attendait à ce que Thierry Neuville reprenne la course ce dimanche pour augmenter son compteur de quelques points et surtout en offrir quelques-uns à son employeur en cas d'abandon d'une des deux i20 WRC de Dani Sordo ou d'Ott Tanak, Andrea Adamo a déclaré : « Nous avons décidé de ne pas faire repartir Thierry demain car nous avons vu que les dommages sont trop importants et ce serait stupide de prendre des risques supplémentaires. »

Balivernes ! Pour être gentil, disons que le boss couvre l'auteur de la boulette qui va prier ce soir pour que sa faute ne leur coûte pas le titre. Ce qui est, heureusement pour lui, fort peu probable...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be