Thierry Neuville: "La poussière et la chaleur seront en arbitre en Sardaigne"

Le Saint-Vithois tentera de ramarrer Ogier et Evans au championnat à l'issue de l'épreuve insulaire.

Thierry Neuville: "La poussière et la chaleur seront en arbitre en Sardaigne"
©Hyundai

Thierry Neuville retrouve ce week-end un rallye de Sardaigne qui lui a souvent réussi par le passé. Après les déboires du Portugal où il n'a plus envie de parler de la cause de son accident ("Pas de commentaires à faire"), le premier pilote Hyundai au championnat a la ferme intention de reprendre des points à Sébastien Ogier et Elfyn Evans, les deux Toyota boys ayant respectivement 22 et 20 points d'avance. Beaucoup et peu en même temps.

Arrivant sur l'île italienne en position de challenger, Thierry compte bien faire parler les statistiques pour lui. "J'aborde ce rallye comme un autre", commente celui qui s'est imposé en 2016 et 2018 en Sardaigne. "Je suis confiant car je sais que la voiture, qui demeure fondamentalement la même depuis 5 ans, fonctionne bien ici. Nous avons souvent bien marché ici. Encore l'an dernier, j'avais raté de peu la victoire face à mon équipier Dani Sordo."

L'édition 2021 de la Sardaigne proposera toutefois un parcours profondément remanié avec de nombreux nouveaux tronçons. De plus, la poussière pourrait jouer un rôle et piéger les concurrents. "Le terrain sera assez varié, avec des parties plus bosselées et certaines portions qui n'ont pas été réparées", ajoute-t-il. "Le début de la première spéciale est marquée par un tronçon hyper serré. Il faudra faire gaffe. Par ailleurs, il faudra se méfier de la poussière. Il y a 3 minutes d'écart entre chaque voiture mais je crains que ça ne sera pas assez. Il faudra hélas encore attendre qu'il y ait un gros accident pour qu'on daigne augmenter le délai entre les départs des voitures..."

Autre facteur important, la météo. L'île n'échappe pas à la vague de chaleur traversant actuellement l'Europe et cela pourrait éprouver les hommes et les machines. "Avec des températures plus élevées, il faut s'attendre à ce que les mécaniques et les équipages souffrent plus. On devrait cuire dans les habitacles avec un thermomètre affichant aux alentours de 70 degrés !"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be