WRC Sardaigne 1ère étape: Tanak solide leader, Neuville cinquième après une crevaison et un scratch

Domination totale des Hyundai sur cette première journée, mais c'est Seb Ogier, troisième, qui fait pour l'instant la bonne opération au championnat

WRC Sardaigne 1ère étape: Tanak solide leader, Neuville cinquième après une crevaison et un scratch
©Georges Simons

Profitant d'une meilleure position sur la route que les deux Toyota de pointe, les Hyundai ont logiquement dominé la première étape du Rallye de Sardaigne, les trois pilotes de la marque coréenne se partageant l'intégralité des meilleurs temps avec cinq pour l'Estonien Ott Tanak commençant déjà à assurer en fin de journée, trois pour Dani Sordo dont le dernier à égalité avec Thierry Neuville.

"Pourquoi je suis en tête ce soir? Tout simplement car je bénéficiais d'une meilleure position sur la route que mes principaux rivaux et que je n'ai pas commis la moindre erreur," expliquait humblement l'Estonien Ott Tanak rentré avec une avance de 19.4 sur son équipier Dani Sordo. Les Hyundai signent pour l'instant le doublé pour le plus grand bonheur d'un Andrea Adamo revanchard. Mais attention, ce week-end, en n'étant plus contraint d'ouvrir la route, Sébastien Ogier pourrait plus ou moins facilement comblé le retard de dix-sept secondes qu'il compte sur l'Espagnol. Ce sera un des enjeux des journées de samedi et dimanche. "Je suis très heureux de cette journée," avouait Sébastien Ogier, troisième à 36.2. "En ouvrant la route, je ne pouvais logiquement contrer Ott qui maintenant est trop loin devant. Mais la 2e place reste à ma portée."

Le septuple champion du monde ne devra plus trop regarder derrière lui après avoir pris ses distances par rapport à ses deux principaux poursuivants au championnat, son équipier Elfyn Evans (4e à 1.02.0 et notre Thierry Neuville relégué au 5e rang à 1.03.2 après avoir subi une crevaison (il avait tapé du cotée sa crevaison quelques km auparavant) puis avoir calé dans la dernière spéciale où il partageait néanmoins le meilleur temps malgré également un pneu arrière gauche en lambeaux.

"Cela n'a pas été ma journée. Ce matin, je n'étais pas dans le rythme lors des deux premières spéciales puis j'ai été ralenti par trop de petits soucis. Sans cela, la troisième place restait jouable. Maintenant cela va être plus compliqué," admettait le pilote Hyundai qui n'a plus gagné un WRC depuis 17 mois. "On va commencer par essayer de repasse devant Elfyn 1.2 devant nous. Après on verra."

La fiabilité jouera également un rôle sur ce terrain cassant qui a fait pas mal de victimes ce vendredi parmi lesquels les trois pilotes Ford Teemu Suninen (sortie ES1), Adrien Fourmaux (et Renaud Jamoul) à la faute dans l'ES2, Gus Greensmith (boîte de vitesses dans la dernière spéciale du jour) et surtout Kalle Rovanpera, victime de la suspension avant droite de sa Toyota dès l'ES4.

ES6: Premier scratch pour Sordo qui reprend la 2e place à Ogier

Ott Tanak ne sera pas resté invaincu sur cette première étape du Rallye de Sardaigne. Pour la première fois, son équipier Dani Sordo s'est montré plus rapide que lui, l'Espagnol signant son premier scratch sur cette épreuve et repassant du même coup Sébastien Ogier pour la deuxième place.

"Pour une fois, je n'ai pas trop pensé à économiser mes pneus pour la spéciale ou le jour suivant, " a déclaré l'Ibère à l'arrivée. "C'est devenu ennuyant cette année de ne pas pouvoir se donner à fond sur chaque tronçon et de devoir trop souvent garder ses gommes."

Thierry Neuville a commis une petite erreur lui coûtant deux secondes. Le Belge perd encore six petits dixièmes sur Sébastien Ogier s'accrochant au podium 17.8 devant notre compatriote dont le retard grimpe désormais à 46.9. Cinquième à 57.2, Elfyn Evans mise à nouveau sur la régularité et reste menaçant pour nos représentants.

ES5: Tanak s'envole, Ogier passe 2e devant Sordo et Neuville

Ott Tanak est reçu cinq sur cinq jusqu'à présent au Rallye de Sardaigne qu'il domine de la tête et des épaules. Un nouveau meilleur temps lui permet d'accroître son avance à 23.6 désormais sur Sébastien Ogier. Malgré sa position d'ouvreur, le pilote Toyota réalise de très bons chronos et va plus vite encore ici que Dani Sordo bénéficiant pourtant d'une trajectoire bien nettoyée. Le pilote Toyota possède désormais 3.5 d'avance sur la deuxième Hyundai. Plus rapide que son équipier ibère, troisième sur ce tronçon, Thierry Neuville pointe à 40.8 de la tête, soit treize secondes du podium. Son avance sur la Yaris du dernier vainqueur en date Elfyn Evans est désormais d'environ dix secondes.

"J'ai attaqué mais ce n'est pas encore assez," a déclaré le Belge. "Je suis trop souvent surpris quand le bas de caisse touche le sol."

Si à la régulière il leur sera difficile de remonter sur leur équipier champion du monde, le podium reste encore tout à fait jouable pour nos compatriotes.

ES4: Tanak quatre à quatre, abandon pour Rovanpera, Neuville gagne deux places

Le deuxième passage dans la spéciale de Terranova s'est avéré très cassant. La Toyota de Kalle Rovanpera, premier poursuivant d'Ott Tanak, a cassé sa suspension avant droite. Après avoir roulé au ralenti durant plusieurs kilomètres, le jeune Finlandais a finalement dû se ranger et abandonner. Alors qu'il égalait le chrono d'Ott Tanak au premier intermédiaire, Takamoto Katsuta a commis une petite erreur lors d'un freinage où le moteur de sa Yaris a calé et il n'a pu éviter de tirer tout droit dans un ballot de paille. Le Japonais a perdu une dizaine de secondes et la quatrième place désormais au profit de Thierry Neuville qui remonte petit à petit même s'il pointe déjà à mi-journée à 35.1 de son équipier Ott Tanak, auteur de tous les scratches ce matin et désormais leader avec 16.9 d'avance sur Dani Sordo et 18.7 sur Seb Ogier.

"Cette spéciale est vraiment très cassante," pestait Thierry, troisième à l'arrivée derrière ses équipiers. "Si on doit revenir ici l'an prochain avec les nouvelles voitures sans changement de vitesses au volant, il va y avoir de gros accidents car on a vraiment besoin de nos deux mains pour tenir le volant dans des portions aussi défoncées."

ES3: Et de trois pour Tanak, Neuville récupère une place

Le second passage dans la première spéciale du jour, SA Conchedda, a permis à Ott Tanak d'augmenter encore deux secondes son avance sur la Toyota de Kalle Rovanpera perdant un peu de terrain en fin de parcours. Le pilote Hyundai possède désormais six secondes sur le jeune Finlandais. Cela va un peu mieux aussi pour Dani Sordo qui se plaint de ses pneus mais grâce à un 2e chrono à 2.1 du scratch passe Seb Ogier pour la 3e place au classement général. Le Français avoue ne pas pouvoir aller plus vite.

C'est plus positif aussi pour Thierry Neuville avec un 4e temps à 3.5 de son équipier estonien. Cela permet à notre compatriote de repasser Elfyn Evans pour le gain de la 6e place et de revenir à moins de deux secondes de Takamoto Katsuta actuellement 5e. On ne saura toutefois pas si le Belge a retrouvé un peu de confiance dans sa i20 Coupé WRC puisqu'il n'a pas souhaité s'exprimer au point stop. Thierry et Martijn pointent actuellement au 6e rang à 32 secondes de la première place occupée par Ott Tanak.

Notons encore qu'après Teemu Suninen dans l'ES1, c'est Adrien Fourmaux (assisté par notre compatriote Renaud Jamoul) qui est resté planté dans un bas-côté dans l'ES2, sans quasi aucun dommage pour sa Fiesta WRC2. Les deux pilotes Ford repartiront en Rally2 ce samedi.

ES2: Tanak confirme, Neuville (7e) pas en confiance

En grande forme ce matin, Ott Tanak confirme son leadership en signant un nouveau meilleur temps devant Kalle Rovanpera désormais repoussé à 4 secondes au classement général. Seb Ogier fait mieux que de limiter les dégâts. Il pointe au 3e rang à 11 secondes devant Dani Sordo désormais quatrième à 14.3.

Mal parti, Thierry Neuville perd encore 12 secondes sur son équipier: "Je n'ai pas le bon rythme, je ne suis pas en confiance," reconnaît le Belge perdant encore une place au classement absolu au profit d'Elfyn Evas. En deux spéciales, le Saint-Vithois a déjà perdu près d'une demie minute (28.7) sur son équipier s'élançant pourtant juste derrière lui. Ce n'est pas du tout le début de rallye que le Belge de Monaco espérait. Pourvu qu'il puisse maintenant trouver de meilleurs réglages, un meilleur feeling et vite remonter quelques places car ses chances de succès semblent déjà bien compromises après seulement deux spéciales.

ES1: Tanak premier leader, Neuville perd 16 secondes

Soleil et poussière au menu de cette première spéciale du Rallye de Sardaigne SA Conchedda. Alors que l'on attendait plutôt Dani Sordo, c'est Ott Tanak (Hyundai), quatrième sur la route, qui signe le meilleur temps 1.6 devant Kalle Rovanpera. Balayeur, Seb Ogier ne concède au final que 9.6 et au final fait bien mieux que Thierry Neuville, sixième à 16.7.

"Je ne pouvais pas vraiment attaquer, ma voiture manquait de précision," indiquait le Belge à l'arrivée. Dani Sordo de son côté avouait s'être montré trop prudent sur cette nouvelle spéciale marquée par la sortie de route de la Ford de Teemu Suninen, parti en tonneau sans trop de gravité et planté dans le bas-côté. Vraiment pas ce dont le Finlandais, déjà sur un baquet éjectable chez M-Sport Ford, avait besoin.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be