WRC: 117 voitures à Ypres, 10 WRC1, 37 WRC2 mais pas d'Ogier ni de Loeb

Pierre-Louis Loubet aussi absent en Belgique, Paul Lietaer en Alpine A110!

WRC: 117 voitures à Ypres, 10 WRC1, 37 WRC2 mais pas d'Ogier ni de Loeb
©Ypres Ardeca

Le Rallye de Finlande à peine terminé ce dimanche, il sera temps de songer au prochain rendez-vous d'Ypres où les reconnaissances des 20 spéciales (dix différentes dont la Power Stage au Kemmelberg) débuteront neuf jours plus tard.

On retrouve un découpage "classique" du Mondial avec trois étapes autour d'Ypres (on ne traversera donc plus la Belgique), aucune spéciale nocturne et une journée de vendredi complète après le shake-down le jeudi à partir de 16h à Nieuwkerke.

De côté du plateau, rien que du classique aussi avec un petit bémol tout de même puisqu'il n'y aura que dix nouvelles WRC1 hybride. Sébastien Ogier n'a visiblement pas été séduit par la spécificité du parcours belge et laissera encore sa place sur la Toyota Yaris à Esapekka Lappi. Pas de Sébastien Loeb non plus hélas chez Ford où M-Sport n'alignera que trois Puma (contre cinq en Finlande). Cela signifie que Pierre-Louis Loubet ne sera donc pas de la partie. Pas plus d'ailleurs que Jourdan Serderidis préférant bien préparer sa prochaine manche à domicile, l'Acropole.

Espérons pour le public belge que Thierry Neuville ait les moyens de défendre son titre chez lui face aux Rovanpera, Evans, Breen ou Tanak.

L'affiche est somptueuse par contre en WRC2 avec non moins de trente-sept Rally2 issues du Mondial mais aussi du BRC. Cinq marques sont représentées avec une VW Polo pour le héros local Vincent Verschueren, deux bonnes Fiesta pour Jari Huttunen (deux semaines après ses débuts en WRC1) et Bernd Casier, les Hyundai i20N BMA de Grégoire Munster et Pieter-Jan Michael Cracco, mais surtout une flopée de Skoda (avec l'actuel leader du Mondial Andreas Mikkelsen, Nikolay Gryazin, Marco Bulacia, Chris Ingram et nos compatriotes Gino Aux, Sébastien Bédoret, Niels Reynvoet et Freddy Loix) et de Citroën C3 avec le leader du championnat belge Stéphane Lefèbvre, son compatriote Johan Rossel, le papa du champion du monde de F1 Jos Verstappen, mais aussi les Belges Davy Vanneste et Maxime Potty.

En plus de Patrick Snijers (Ford Fiesta RC3), on verra aussi pas mal de bonnes grosses propulsions avec les Porsche de Tim Van Parijs, Gunther Monnens et Glenn Janssens, la BMW M3 de Bjorn Six ou une Alpine A110 pour la star du Westhoek Paul Liétaer.

Avec la trentaine de concurrents nationaux, 117 équipages sont officiellement engagés. Rappelons que pour les trois jours de spectacle, les tickets sont vendus au tarif de 99 euros, un peu plus cher que le prix du paddock aux 24H de Spa. Mais ce n'est pas tous les jours ni même tous les ans que les stars du WRC débarquent chez nous.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be