WRC Ypres: Thierry Neuville le plus rapide lors du Shake Down

Le pilote Hyundai a finalement devancé la Toyota de Kalle Rovanpera de six dixièmes

Détrôné lors des deuxième et troisième passages, Thierry Neuville (Hyundai) a finalement récupéré son bien et signé le meilleur temps absolu de l'ultime spéciale d'essais de Nieuwkerke (3.44.4) six dixièmes devant la Toyota Yaris WRC du leader du championnat Kalle Rovanpera.

La bonne surprise est venue du troisième chrono du jeune Oliver Solberg sur une autre i20 N WRC1. Le Suédois s'est classé à 1.3 du meilleur temps de son équipier belge, ex-aequo avec Elfyn Evans (Toyota).

Craig Breen a hissé la meilleure des Ford Puma au 5ème rang à 1.6, un dixième devant Esapekka Lappi et six plus vite que son équipier français Adrien Fourmaux.

Ott Tanak ne pointe qu'en 8ème position à 2.4 de la "pole".

En WRC2, c'est Stéphane Lefèbvre qui décroche la timbale sur la C3 DG Sport. en 4.03.7 dès son deuxième passage, le Français en tête du BRC a devancé la Skoda du leader du WRC2 Andreas Mikkelsen de cinq dixièmes.

Vincent Verschueren (VW Polo) est provisoirement meilleur belge (4e Rally2) à 1.3 de Lefèbvre, juste devant Sébastien Bédoret et Grégoire Munster.

Neuville le plus rapide dès le premier passage

Il y avait déjà beaucoup de monde, cet après-midi à partir de 16h, pour assister à l'ultime spéciale test en vue du Ypres Westhoek Rallye Belgium.


A l'issue du premier passage sur la spéciale de Nieuwkerke longue de 7,3 km, Thierry Neuville devançait assez largement les Toyota Yaris WRC d'Esapekka Lappi (2ème à 2.7) et de Kalle Rovanpera (3e à 4.7).

"Avec l'apparition de la pluie par endroits, c'était déjà fort difficile," expliquait le pilote Hyundai. "Il va falloir éviter les erreurs. Mon but est de m'amuser durant trois jours."

Troisième à un peu moins de cinq secondes Kalle Rovanpera avouait: "C'est compliqué quand vous vous retrouvez en pneus durs sur des portions humides. Je veux gagner bien sûr, mais ce ne sera pas évident."

Ott Tanak pointait au 4ème rang à 5 secondes, trois dixièmes devant la Yaris d'Elfyn Evans et 1.1 devant la troisième Hyundai d'Oliver Solberg en pneus tendres.

Craig Breen sur la première des Ford Puma ne signait que le 7ème meilleur chrono à 6.1.

Auteur d'un tout-droit, Takamoto Katsuta ne décrochait que le 11ème temps. A la question êtes vous confiant pour le week-end, le Japonais a honnêtement répondu: "Non!" Il est vrai qu'il était sorti de la route ici l'an dernier.

En WRC2, les pilotes du BRC (championnat de Belgique) étaient d'emblée les plus rapides avec le Français Stéphane Lefèbvre (C3) précédant de 3.3 la Polo de Vincent Verschueren et de 4.4 la Hyundai de Grégoire Munster. Andreas Mikkelsen et Yohan Rossel pointaient à 6.5 et 7.1 secondes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be