WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête

Leader ce matin, Elfyn Evans perd 10 secondes sur le Saint-Vithois après avoir écopé d'une pénalité

C'est ce qui s'appelle un travail excessivement bien fait. Thierry Neuville a rendu une copie parfaite en enlevant les quatre scratches en jeu cet après-midi. Le pilote Hyundai a donc remis ça lors de l'ES8 de Langemark, ce qui lui permet d'augmenter quelque peu son avance sur ses adversaires. Il conclut la spéciale avec 1,9 seconde d'avance sur Ott Tänak (Hyundai), deux secondes sur Esapekka Lappi (Toyota) et et trois secondes sur Elfyn Evans (Toyota).

"L'après-midi a été complètement différent en termes de confiance dans la voiture. Je suis beaucoup plus satisfait maintenant", explique TN. "Il y a des domaines où nous pouvons nous améliorer et gagner un peu plus de vitesse, mais avec ce que nous avons fait cet après-midi, nous pouvons être très heureux. Notre équipe météorologique a fait un travail incroyable avec des informations très précises et je me suis senti en confiance pour faire confiance à leurs prévisions. C'est très important d'avoir une journée comme celle-ci"

Derrière le quatuor de tête sur cette spéciale, on retrouve Gus Greensmith (Ford, + 6.5), Craig Breen (Ford, + 7.1), Takamoto Katsuta (Toyota, + 11,4), Adrien Fourmaux (Ford, + 12,8) et Oliver Solberg (Hyundai, + 14,4).

Neuville possède désormais 2,5 secondes d'avance sur son équipier Tänak au classement cumulé. Après avoir écopé d'une pénalité de 10 secondes pour avoir pointé en retard au départ de l'ES8, Evans est troisième à 13,7 secondes. Le Top 5 est complété par Lappi à 37,3 et Breen à 56,1.

Après ES7 : Neuville insiste et prend la tête d'un souffle !

Jamais deux sans trois ! Thierry Neuville a signé son troisième scratch d'affilée et demeure actuellement invaincu sur cette deuxième boucle à Ypres. Le Saint-Vithois a devancé son équipier Ott Tänak pour 2,6 secondes et le toyotiste Elfyn Evans pour cinq secondes dans le deuxième place de Mesen-Middelhoek. De quoi offrir la tête du rallye au classement cumulé au pilote Hyundai, vainqueur à domicile l'an dernier.

"Comme je l'ai dit ce matin, j'étais vraiment mal à l'aise dans la voiture", commente Thierry. "Ça va mieux maintenant, mais ça devenait intéressant quand les gouttes de pluie ont commencé à tomber. Je pensais qu'on perdrait un peu mais on a réussi à reprendre notre retard". TN possède désormais six dixièmes d'avance sur Tänak et sept sur Evans.

Dans cette spéciale, Esapekka Lappi (Toyota) est 4ème à six secondes devant Oliver Solberg (Hyundai) à 6,9. Suivent Gus Greensmith (Ford, + 7.0), Takamoto Katsuta (Toyota, + 9.0), Adrien Fourmaux (Ford, + 9.1) et Craig Breen (Ford, + 10.7).

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Après ES6 : Deux scratches d'affilée pour Neuville !

La pause-midi a fait visiblement du bien à Thierry Neuville qui était particulièrement en forme lors des deux premières spéciales de l'après-midi au Rallye d'Ypres. Le pilote Hyundai a signé le scratch dans l'ES5 puis dans l'ES6, repoussant à chaque fois les assauts de Elfyn Evans (Toyota) et Ott Tänak (Hyundai). "Nous avons eu un parcours propre mais je me bats toujours dans les sections bosselées pour trouver l'équilibre entre l'avant et l'arrière. La voiture bouge encore beaucoup et je ne sais pas la placer où je veux qu'elle soit", reconnait TN.

Lors de l'ES6, Neuville était le plus rapide pour 3,3 secondes face à Evans et 4,5 secondes face à Tänak. Quatrième chrono pour Esapekka Lappi (Toyota), à 12 secondes. On retrouve ensuite Craig Breen (Ford, +15,1), Oliver Solberg (Hyundai, +18,3), Takamoto Katsuta (Toyota, +19,6) et Adrien Fourmaux (Ford, +20,2). On notera que la pluie menaçante a forcé les pilotes à faire un choix pneumatique compliqué, avec des mix entre pneus slicks et pluie.

Au cumulé, Evans est toujours leader mais Tänak est sur ses talons, à deux secondes. Neuville a également grappillé du terrain et revient à quatre secondes. Lappi est quatrième à 33 secondes tandis que Breen est cinquième à 43 secondes. Tous les autres sont au-delà de la minute de retard.

Après ES4 : La pluie surprend le peloton, Evans devant Neuville

Le premier passage dans Langemark marquant l'ES4 fut marqué par des pluies diluviennes ayant surpris une partie des WRC1. Adrien Fourmaux (Ford), Gus Greensmith (Ford) et Oliver Solberg (Hyundai) devaient évoluer dans la tempête et perdaient un temps considérable, Fourmaux ralliant l'arrivée avec un déficit de 70 secondes ! "Les essuies-glace n'étaient pas assez puissants", explique Solberg. "Je ne pouvais rien voir dans la ligne droite. Par moments, c'était vraiment comme évoluer sur de la glace !"

Les premiers sont revanche passés entre les gouttes. Elfyn Evans (Toyota) réalisait ainsi le meilleur chrono de l'ES4 avec 1,5 seconde d'avance sur... Thierry Neuville (Hyundai). "C'est tellement différent par rapport à l'année dernière et j'ai tellement de mal à trouver la confiance", explique TN. "Nous allons travailler un peu sur les réglages maintenant et voir ce que nous pouvons faire pour la boucle de l'après-midi, mais je ne me sens pas bien dans le voiture pour le moment."

A deux dixièmes de Neuville, on retrouve Ott Tänak (Hyundai). Suivent Esapekka Lappi (Toyota) et Craig Breen (Ford) qui ont pu éviter la pluie. Tous les autres sont à plus de 30 secondes, au minimum !

A l'issue de cette boucle matinale, Evans est donc leader avec deux secondes d'avance sur Tänak. Neuville s'accroche à la troisième place et est à 8 secondes. Lappi est 4ème à 21 secondes, Breen 5ème à 25 secondes.

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Après ES3 : Frayeur pour Neuville, battu d'un souffle par Tänak

Thierry Neuville s'est fait une belle chaleur dans l'ES3 de Messen-Middelhoek. Le Saint-Vithois a bien failli perdre un temps précieux. "Nous avons eu une spéciale propre mais à un carrefour nous étions un peu en perdition", commente le pilote Hyundai. "Je me bats avec la voiture en ce moment et par rapport à l'année dernière, ce n'est pas agréable. J'ai beaucoup d'ouvertures de différentiel et les roues se bloquent au freinage. Vous ne pouvez pas juger où freiner"

Malgré cela, Neuville a réalisé le deuxième chrono de la spéciale, ne lâchant qu'un dixième face à son équipier Ott Tänak qui réalise le scratch. Derrière les deux pilotes Hyundai, Craig Breen réalise un beau 3ème temps à seulement trois dixièmes sur sa Ford Puma. Quatrième chrono pour la meilleure Toyota, celle d'Elfyn Evans, à six sixièmes. Le Top 5 est complété par Adrien Fourmaux (Ford) qui ne s'attendait pas à pareille fête.

Derrière ces cinq larrons, on retrouve Esapekka Lappi (Toyota), Gun Greensmith (Ford) et Oliver Solberg (Hyundai). On notera que les huit premiers sont regroupés en sept secondes. La guigne en revanche pour Takamoto Katsuta dont la Toyota refusait tout service à quelques mètres de l'arrivée. "Un problème mécanique", soupirait le Japonais qui perdait plus d'une minute et devait rallier l'arrivée en mode électrique.

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Après ES2 : Neuville signe le scratch, Evans devant, Rovanpera out

Auteur du scratch dans l'ES1, Kalle Rovanpera est sorti dans l'ES2 du Rallye d'Ypres. Le Finlandais est sorti trop large dans un virage à gauche, la Toyota Yaris n°69 partant en tonneaux. L'équipage est OK. C'est désormais certain, Rovanpera ne sera pas sacré dans le Westhoek, ce qui devait déjà faire l'objet d'un sacré concours de circonstances.

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Rovanpera hors jeu, Thierry Neuville (Hyundai) ne s'est pas fait prier pour signer le scratch dans le premier passage dans Westouter-Boeschepe. Avec un chrono en 10.07.5, le Saint-Vithois devance Elfyn Evans (Toyota) de seulement trois dixièmes. "Nous étions pas encore en confiance lors de cette spéciale", explique TN. "Elle était très bosselée. Je n'ai pas pris de risques. On doit faire quelques changements dans les réglages"

Derrière Neuville et Evans, on retrouvait Ott Tänak (Hyundai), à une seconde. Le tiercé a creusé l'écart sur la concurrence puisque Craig Breen (Ford), 4ème, est à sept secondes. Suivent Adrien Fourmaux (Ford), Esapekka Lappi (Toyota), Gus Greensmith (Hyundai) et Oliver Solberg (Hyundai).

Evans prend la tête des opérations au classement général. Le Gallois possède 1,2 seconde d'avance sur Tänak et 7,8 sur Neuville. Lappi est 4ème à 14 secondes. Fourmaux 5ème à 16 secondes devant Breen à 19 secondes.

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Après ES1 : Scratch pour Rovanpera, Neuville 6ème après un tout-droit

Cette fois-ci, ça y est : le Rallye d'Ypres 2022 a bel et bien été lancé ce matin sur le coup de 10h16 avec le passage des WRC dans l'ES1 de Vleteren 1. Cette spéciale de 11,97km en a surpris plus d'un et les écarts sont déjà considérables puisqu'il y a 14 secondes entre les dix premiers.

Plus rapide lors du shakedown, Thierry Neuville a dû se contenter du 6ème chrono ce matin et lâche pas moins de 10 secondes. "La route est assez sale", commente Thierry. "J'ai fait un tout droit et j'ai perdu du temps. Il n'y avait aucun grip lors de cette spéciale"

Toyota a revanche sonné la charge avec deux GR Yaris aux deux premières places. C'est Kalle Rovanpera qui s'est montré le plus véloce, le leader du championnat bouclant la spéciale en 6:08.2. Le Finlandais, qui avait terminé troisième en Belgique l'an dernier, devance son équipier Elfyn Evans pour 2,5 secondes.

La première non-Toyota, la Hyundai i20 de Ott Tänak, est troisième à trois secondes après avoir pris le dessus sur Esapekka Lappi et sa Toyota Yaris. Cinquième chrono pour Adrien Fourmaux, le jeune Français pointant à 9,2 secondes sur la première Ford Puma.

On notera le temps décevant de Craig Breen (Ford), neuvième à 14,2 secondes. L'Irlandais, deuxième en 2021, s'est plaint d'un manque de confiance totale dans sa monture. Il a seulement devancé de deux dixièmes la Hyundai d'Oliver Solberg.

WRC Ypres (Après ES8) : Neuville signe le sans-faute cet après-midi et conclut en tête
©DR

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be