Grégoire Munster confirmé pilote officiel Ford M-Sport en WRC2

La paire Munster-Louka débutera au Monte-Carlo aux côtés de la référence Adrien Fourmaux

Nouveau challenge pour Grégoire Munster qui sera l'équipier d'Adrien Fourmaux en 2023 !
Nouveau challenge pour Grégoire Munster qui sera l'équipier d'Adrien Fourmaux en 2023 ! ©DR

On l'attendait ce vendredi, date de clôture des engagements du Rallye Monte-Carlo. Et l'officialisation de la nomination de Grégoire Munster comme représentant officiel de Ford aux côtés d'Adrien Fourmaux est tombée via un communiqué en provenance de M-Sport.

Pour le Français, passé complètement à côté de sa saison 2022 en WRC1, il s'agit d'un pas en arrière. Comme pour Oliver Solberg d'ailleurs confirmé pour la saison sur une Skoda officielle alignée par Toksport. Mais au moins, le Français a gardé le soutien de Malcolm Wilson et ne se retrouve pas à pied. Il connaît bien la voiture avec laquelle il a déjà signé six podiums mondiaux.

Pour Greg Munster, récent lauréat de son premier WRC2 au Japon, il s'agit par contre d'une belle promotion à une semaine de ses 24 ans. D'abord le demi Belge roulant sous licence luxembourgeoise accède au statut de pilote officiel, avec un programme complet de minimum sept manches en Mondial, tout cela financé en grande partie par son nouveau sponsor-mécène Jourdan Serderidis annonçant également la possibilité d'effectuer une ou deux courses avec sa Fiesta WRC1 en fin de saison.

Voilà qui est bien alléchant même si la Fiesta ne semble pas au niveau des nouvelles Skoda Fabia, de la Citroën C3 ou même de la Hyundai i20 Rallye que laisse Greg. Mais avec M-Sport et Jourdan Serderidis derrière lui, le contexte sera plus professionnel encore. Et les perspectives d'avenir réjouissantes même s'il faudra éviter, comme d'autres, de se brûler les ailes.

« M-Sport est une usine formatrice pour les talents. Evans, Neuville et Tanak sont passés par là à leurs débuts. Je pense que c'est le meilleur endroit pour évoluer en tant que jeune pilote,» indique Grégoire qui sera toujours secondé par Louis Louka. « Le team n'a plus à faire ses preuves et la Fiesta Rally2 que j'ai déjà eu l'occasion de découvrir sur la glace est solide. Je vais devoir m'adapter. Je vais aussi découvrir de nouvelles épreuves. J'aurai une belle référence avec Adrien. Mon but sera d'apprendre un maximum et de grandir en tant que pilote face à des gars comme Fourmaux, Solberg, Suninen, Rossel ou Lefèbvre.»

Quant au programme, il n'est pas encore totalement défini, mais...

"Je sais bien que je vais disputer 7 ou 8 manches en WRC2 plus la Suède pour apprendre en WRC3. On n'ira pas au Mexique, mais on découvrira le Portugal et la Sardaigne. Tout cela vient récompenser des années de travail et d'efforts de toute ma famille que je remercie. On va pouvoir passer de bonnes fêtes sans stress."

Quelques Top 5 et un petit podium de temps à autre devraient être à la portée de l'équipage belge.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...