WRC Monte-Carlo : Ogier le plus rapide lors du « shake down », Thierry Neuville troisième

Les sept premiers groupés en une seconde et demie.

Sébastien Ogier a signé le meilleur temps de la spéciale d'essai sur les hauteurs de Monaco.
Sébastien Ogier a signé le meilleur temps de la spéciale d'essai sur les hauteurs de Monaco. ©WRC

La saison 2023 WRC démarre ce soir à 20h18 du côté du Turini. Sans neige mais avec une première belle empoignade et des écarts s'annonçant dès lors plus serrés. Comme sur un rallye asphalte.

Ce matin, lors du shake down, l'ultime spéciale d'essais du côté de Sainte Agnès, les dix pilotes engagés en WRC1 ont pu se mesurer pour la première fois.

Et si c'est Thierry Neuville qui s'était montré le plus prompt avec un meilleur chrono au terme du premier passage, le Belge a au final était doublé après trois passages dans ce tronçon d'à peine un peu plus de 2 km par les deux Toyota WRC de Sébastien Ogier (1.44.6) et du champion du monde Kalle Rovanpera (1.44.9). En 1.45.0, notre compatriote et sa Hyundai ont donc concédé quatre dixièmes. Ils devancent la troisième Yaris d'Elfyn Evans et d'une demie seconde la deuxième Hyundai de Dani Sordo.

La première Ford Puma est celle de Pierre-Louis Loubet et notre représentant Nicolas Gilsoul, sixièmes à 1.1, quatre dixièmes devant leur nouvel équipier Ott Tanak. Soit sept voitures en une seconde et demie. Comme le déclarait dans nos colonnes ce matin l'équipier belge, la Ford marque un peu le pas en perfos pures et pourrait avoir du mal à suivre le rythme des Toyota et Hyundai sur un Monte-Carlo très sec.

Huitième à 2.4, Esapekka Lappi découvrant la Hyundai ferme la marche des ténors, une demie seconde devant Takamoto Katsuta et 10.1 plus vite que notre « gentleman driver » Jourdan Serderidis sur la troisième Ford Puma WRC1.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be