WRC Monte-Carlo: Seb Ogier fonce dans la nuit

Le pilote Toyota mène avec 6 secondes d'avance sur son équipier. Thierry Neuville quatrième après une petite faute

La première manche a démarré sur les chapeaux de roue pour Sébastien Ogier. Le co-recordman des victoires à Monaco a signé les deux premiers temps scratches de la première étape nocturne passant par les célèbres cols de Turini et du Castillon. Revanchard après avoir perdu son neuvième succès l'an dernier suite à une crevaison en vue de l'arrivée, le pilote Toyota est rentré à Monaco, de nuit, avec une avance de six secondes sur son équipier Elfyn Evans au terme de quarante kilomètres chronométrés.

"Même s'il faisait globalement sec, il y avait tout de même quelques pièges avec une arrivée glissante en raison du sel sur la route au Turini et quelques portions verglacées dans la deuxième," expliquait le Gapençais qui conservera sa sixième place sur la route ce vendredi matin.

Malgré ses mauvais souvenirs en slicks sur la glace déjà ici voici quelques années, Thierry Neuville a encore frôlé la correctionnelle. Troisième dans l'ES1, le pilote Hyundai est tombé dans le plus gros piège de l'ES2. "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Il y avait du verglas et des traces. J'ai tiré tout droit et tapé le talus. Le moteur a calé et j'ai perdu sept ou huit secondes."

Plus de peur que de mal toutefois pour le Belge qui rentrait chez lui en Principauté au quatrième rang avec un retard de 15.5 sur le leader, un dixième derrière la Ford de son ancien équipier Ott Tanak se plaignant de soucis de boîte de vitesses (plus de 5e rapport) et électrique avant même le départ de la première spéciale.

Le champion du monde Kalle Rovanpera pointait au 5ème rang provisoire à 17.1, tandis que Pierre Loubet navigué par notre Nicolas Gilsoul sur la 2e Puma rentrait en 7e position (à 40.3) entre les Hyundai de Dani Sordo et Esapekka Lappi.

Débuts plus que prudents en WRC2 de Grégoire Munster, le nouveau pilote Ford pointant déjà à 1.21 de la Skoda du leader Nikolay Gryazin et 46 secondes de son équipier Adrian Fourmaux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be