Les discussions se poursuivent apparemment pour convaincre Sébastien Ogier de viser son dernier titre mondial l'an prochain avec la C3.

Si les négociations se poursuivent en coulisses pour poursuivre l'an prochain avec Sébastien Ogier, Citroën a confirmé qu'elle ne développerait pas de nouvelle voiture pour le règlement WRC hybride devant apparaître en 2022. Le groupe PSA a décidé de retourner en Endurance (WEC) avec Peugeot à partir de 2022 et, comme on pouvait s'y attendre depuis l'annonce du retour du Lion au Mans, le groupe PSA, déjà présent également en Formula E avec DS, ne s'impliquera pas dans un autre championnat du monde. C'est ce qu'a confirmé ce vendredi à nos confrères d'Auto Hebdo Jean-Marc Finot, le directeur de PSA Motorsport. "Nous avons pris la décision de revenir sur le WEC. Nous ne nous engagerons donc plus en rallye à l'horizon 2022 avec l'hybridation."

Cela signifie-t-il que les C3 d'usine participeront encore aux deux prochaines saisons 2020 et 2021 avec une voiture dotée d'un nouveau kit aéro développé par Oreca? "Ecoutez, nous avons des discussions avec Sébastien Ogier quant à sa participation en 2020. Evoquer différentes hypothèses est de la spéculation. Il n'y a aucune intention de notre part de suspendre actuellement le programme WRC," a ajouté Mr Finot. Lors du conseil d'entreprise de ce milieu de semaine à Vélizzy, l'arrêt immédiat du WRC n'a en tout cas pas été évoqué.

Sauf peut-être si leur sextuple champion, peu convaincu par les progrès du "Double Chevron", décide de partir à la concurrence (Toyota), aucun autre gros bras n'étant sur le marché pour le remplacer. Avec des chances de succès encore plus limitées (désolé pour Esapekka Lappi), le jeu et les budgets n'en vaudraient peut-être alors plus la chandelle.