C'est à l'occasion du Goodwood Festival of Speed débutant aujourd'hui et s'achevant samedi que M-Sport a décidé de dévoiler sa future arme pour le WRC 2022 et l'arrivée des voitures de rallye hybrides utilisant l'énergie électrique comme boost pour atteindre une puissance encore jamais égalée pour une WRC.
On le savait depuis un petit temps déjà, Ford qui soutient officiellement ce projet a décidé d'abandonner la Fiesta pour aligner une version de la plus jeune et sportive des voitures de sa gamme, la Puma, déjà déclinée en version Kit Car (rappelez-vous de la victoire de catégorie notamment de François Duval à Monte-Carlo). Plus agressive que le modèle actuel, la Ford WRC Rally1 2022 a déjà un look qui fait plaisir à voir. Reste à voir si le ramage vaut le plumage.
Ford est le premier constructeur à présenter la voiture de la future nouvelle génération du WRC.
Le Français Adrien Fourmaux (copiloté par notre compatriote Renaud Jamoul) et le fils du boss de M-Sport, Matthew Wilson, se relaieront aux commandes de la Puma WRC sur la célèbre course de côte britannique, un événement majeur qui va attirer des dizaines de milliers de passionnés durant trois jours.