La nouvelle était très attendue. Après avoir entretenu le doute sur la suite de son engagement en WRC, le constructeur coréen a finalement confirmé qu'il poursuivrait son implication pour les trois saisons à venir du Championnat du Monde des rallyes avec les nouvelles WRC Hybrides. Hyundai rejoint donc Toyota et Ford qui soutiendra plus officiellement le team M-Sport de Malcolm Wilson pour les saisons 2022, 2023 et 2024.

Le Gallois a d'ailleurs récemment affirmé qu'il comptait bien attirer un des ténors du WRC dans son équipe pour le futur, un retour de Ott Tanak ou de Thierry Neuville étant le plus souvent cité pour le futur de la marque à l'ovale. Du côté de chez Hyundai, le futur se nomme sans doute Oliver Solberg, même si le champion estonien et ou notre compatriote pourrait rester. La prolongation du bail de Hyundai devrait apaiser les esprits et était capitale pour la bonne santé de la discipline.

On ne parle plus actuellement d'une quatrième marque, les rumeurs d'un retour de Subaru s'étant, hélas, estompées. Mais la réglementation hybride pourrait plaire à un grand constructeur allemand...