Cela fait depuis près de 38 ans que ça dure. Aux 1 000 km du Mont-Fuji 1983, par un froid dimanche d’octobre, Toyota débutait au plus haut niveau de l’endurance avec la Groupe C 83C animée par un 4 cylindres turbo issu de la Celica de rallye. Et 99 courses et 31 victoires plus tard, dont 3 aux 24 Heures du Mans, le géant nippon célèbre ce week-end sa 100e participation à une manche du championnat du monde d’endurance. Les GR010 se sont, hélas ! tellement empiffrées de gâteau qu’elles ont pris pas moins de 26 kg pour les 8 Heures de Portimao tandis que 7 CV de moins animeront le V6 des protos japonais. Sur une piste lusitanienne où leur vitesse de pointe devrait faire merveille, il faut bien laisser une petite chance à la concurrence, après tout.

"Nous sommes prêts à relever le défi de l’Hypercar mais nous avons vu à Spa des points à améliorer, indique Hisatake Murata, président de TGR. Nous avons travaillé dur au cours des dernières semaines pour renforcer notre fiabilité et notre efficacité afin d’être prêts pour Portimao."

La 100e course de Toyota passe toutefois pour un non-événement à côté des débuts de la Glickenhaus 007 LMH du trio Dumas-Westbrook-Briscoe. La belle américaine développe 697 CV et pèse 36 kg de moins que la GR010. Au bout de huit heures, cela pourrait jouer un rôle, notamment sur l’usure des freins et des pneus. Même si le bolide rouge sort d’une simulation de 30 heures sans le moindre souci majeur, rien ne remplace l’exercice de la course, bien qu’on se veuille confiant. "Concernant le moteur, la boîte de vitesses et les suspensions, tout marche à 100 % depuis le début, dit Richard Westbrook. Nous avons confiance en les performances et la fiabilité de la voiture."

L’Alpine A480 prendra soin de rester en embuscade. Mais l’engin bleu sera alourdi de 22 kg tout en étant 5 CV moins puissant qu’à Spa. "L’exercice de la BoP se complique désormais avec l’arrivée de Glickenhaus et des LMP2 plus dangereuses que jamais, indique Philippe Sinault, patron de Signatech-Alpine. Il s’agit de la 1re épreuve de vérité de 2021."

Toyota et Alpine verront-ils rouge au Portugal ?