Après avoir promis son engagement dans l'ère hybride du Championnat du Monde des Rallyes (WRC), Hyundai Motorsport a mis un prototype de sa nouvelle Rally1 à l'épreuve pour la première fois. Le test s’est déroulé sur du gravier dans le sud de la France cette semaine. A l'issue d'une préparation intensive de la nouvelle voiture au QG de l’équipe à Alzenau, l’objectif du test était de comprendre le comportement de la voiture, ses forces et ses faiblesses et de planifier les prochaines étapes en fonction des résultats de cette première sortie.

Basée sur la nouvelle i20 N, la toute nouvelle voiture répondant à la réglementation dite Rally1 intègre la technologie hybride. Thierry Neuville, qui a prolongé avec les Coréens, disposera évidemment d'un exemplaire en 2022.

"C’est toujours un moment spécial lorsqu'une nouvelle voiture fait ses premiers tours de roue et, comme toujours, il y a des défis à relever", commente Andrea Adamo, directeur de Hyundai Motorsport. "Dans le cas de notre nouvelle Rally1, nous partons de zéro avec de toutes nouvelles règles, un concept différent et un nouveau modèle de base, la Hyundai i20 N. C'était passionnant de débuter les tests et de commencer cette nouvelle aventure passionnante. Au cours de la session de la semaine dernière, nous avons vu des choses intéressantes, dont certaines doivent être modifiées et améliorées, mais tout cela fait partie du processus. L'équipe Hyundai Motorsport a fait un travail incroyable et a travaillé très dur pour préparer la voiture pour le premier essai en si peu de temps. Bien sûr, nous ne sommes qu'au début d'un long voyage mais je pense que nous allons voir des choses intéressantes d'ici le Monte-Carlo 2022."