La nouvelle a été officialisée en ce début d'après-midi. Mais en fait, les teams managers des trois constructeurs ont été avertis dès mercredi afin de pouvoir prendre leurs dispositions et établir la meilleure stratégie pour le Rallye de Sardaigne.

Alors que l'on a longtemps cru que le Rallye d'Ypres, deuxième nouveau venu au calendrier mondial, clôturerait la saison de WRC, c'est finalement au Rally Show de Monza que reviendra cet honneur du 4 au 6 décembre prochain.

Une épreuve exhibition remportée à sept reprises par Valentino Rossi, composée de petites spéciales sur et autour de l'Autodromo, qui prendra de l'envergure cette année avec notamment une longue spéciale autour du lac de Côme en Lombardie.

"Dans les conditions actuelles, avoir réussi à maintenir un calendrier de huit courses n'a pas été simple, mais nous sommes satisfaits d'y être arrivé avec l'aide des organisateurs mais aussi des constructeurs", a indiqué le Belge Yves Matton, responsable rallye de la FIA.

Tout le monde a fait preuve de souplesse et c'est tant mieux. Au final, cette confirmation est surtout une bonne nouvelle pour Thierry Neuville qui aura donc une manche de plus pour tenter de combler son retard au championnat et de coiffer tout le monde sur la ligne pour décrocher son premier titre mondial. Une chose est certaine, il y a peu de chance que l'on connaisse le nom du champion du monde 2020 le dimanche 20 novembre à Francorchamps.