Le champion du monde impatient de se retrouver au départ de la Suède

A peine sorti de l'hôpital, Ott Tanak a refait le buzz ce midi en venant parler aux journalistes sous le structure Hyundai:

"Je vais bien merci, je n'ai rien de cassé et ne ressens aucune douleur. Je n'ai jamais perdu conscience. J'étais logiquement choqué et c'est pour cela que je me suis allongé en sortant de l'auto. Martin est OK également Il est occupé à manger là-haut," a déclaré l'Estonien après une nuit en observation. "C'était ennuyant. Heureusement, je n'ai pas du manger les plateaux de l'hôpital. Le team m'a apporté mon repas hier soir."

Ott revient alors sur ce crash: "Un accident à très haute vitesse. Cela peut arriver. Cela faisait plus d'un an que je n'avais plus connu cela." N'a-t-il pas été effrayé en revoyant après coup les images de l'extérieur?"Non, je l'ai vécu de l'intérieur, c'était pas mal non plus."

Comment expliquer cet accident? Un problème de note? "Je n'avais pas repéré cette compression lors des reconnaissances." Ce virage était-il à fond dans vos notes? "Presque." Le fait que vous découvriez la Hyundai peut-il expliquer que vous vous soyez fait surprendre par sa réaction? "Non, je le répète, c'est plutôt le fait que je ne m'attendais pas à cette compression dans la route."

Et maintenant la suite? "On va suivre le plan d'essais prévu. Je me sens prêt à remonter dans la voiture. Je n'ai pas perdu du tout confiance. Ce sont les risques du métier." N'espérez vous pas l'annulation de la Suède pour avoir plus de temps pour récupérer? "Non, pas du tout. La Suède est l'une de mes épreuves préférées et ma position de départ sera bonne."