Une phrase prononcée par Thierry Neuville lors de notre interview au Salon la semaine dernière nous avait interpellé : "Toyota possède un gros avantage en raison d’un règlement disons, bizarre…" 

Mais à quoi faisait-il donc référence ? L’explication nous vient de son équipier Nicolas Gilsoul : "Comme vous le savez, les essais privés sont limités à 42 jours par team. Mais, la FIA a prévu que chaque équipe peut désigner une base annuelle où elle peut se rendre tous les jours si elle le souhaite, pour effectuer un déverminage, tester une nouvelle pièce, etc. Pour Citroën, c’est un petit tronçon à Versailles derrière l’usine de Satory. Pour nous en Allemagne, il n’y a rien. On est obligé d’aller sur le terrain de Bosch où on a une petite spéciale sur asphalte. Toyota, eux, ont été plus malins en se basant dans les forêts près de Jyvaskyla en Finlande. Le règlement prévoyait initialement de pouvoir exploiter une base à 40 km à la ronde. Cela a été réduit à 10 km pour Toyota, mais cela ne les empêche pas de tester sur une vraie spéciale terre où ils peuvent préparer la Finlande, la Suède et même le Monte-Carlo quand il y a de la neige. Ils gagnent ainsi facilement 7 ou 8 jours par rapport aux autres. Une partie de l’équipe va désormais être décentralisée en Estonie pour faciliter les trajets en Europe. Et Tommi Makinen a demandé lors de la dernière réunion constructeurs à pouvoir également utiliser une 2e base en Estonie. Il ne manque pas de toupet. Heureusement, cela lui a été refusé…"