Le Rallye de Turquie a encore rebondi dans l'ultime boucle de cette édition 2020. Dans le dernier passage de 38km dans Çetibeli, Sébastien Ogier a rencontré un début d'incendie sur sa Toyota Yaris WRC. Une catastrophe pour le Français qui perd des points précieux dans l'aventure, d'autant que son équipier Elfyn Evans a fait un joli coup.

Profitant de la crevaison de Thierry Neuville au matin, le Gallois a pris la tête du rallye et ne l'a plus lâchée malgré le rush final du pilote belge. En marquant les 25 points de la victoire et 2 points supplémentaires dans la Power Stage, l'ex-pilote Ford a désormais 18 points d'avance sur Ogier et 37 sur Ott Tänak. Cela commence à compter...

Terminant à 35,2 secondes d'Evans, Neuville limite les dégâts avec les 18 points de la 2ème place assortis de 5 unités supplémentaires grâce à son scratch dans la Power Stage. Le Saint-Vithois compte désormais 65 unités et est à 32 longueurs d'Evans au championnat. Troisième marche du podium pour l'éternel Sébastien Loeb (Hyundai) qui termine à 59,4 secondes.

Kalle Rovanpera (Toyota) échoue au pied du Top 3. Le jeune Finlandais termine assez loin du trio de tête puisqu'il termine à 2:35.9 d'Evans. Finissant à plus de 4 minutes, on retrouve ensuite les Ford Fiesta de Gus Greensmith et Esapekka Lappi. On note par ailleurs la 2ème marche du podium en WRC2 pour notre compatriote Renaud Jamoul qui copilote le Français Adrien Fourmaux.