Le Belge, vice-champion du monde, compte 33.2 d'avance sur son équipier français Sébastien Loeb (Hyundai) et le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris), qui sont ex-aequos. Juste derrière le Français Sébastien Ogier (Toyota Yaris) à l'issue de la dernière spéciale du matin, le Saint-Vithois a accéléré dans la seconde boucle de la journée. Grâce à deux meilleurs temps dans les spéciales 6 et 7, Neuville a pris les commandes du général. Il a ensuite bien terminé sa journée en prenant la 2e place de l'ES8, juste derrière Loeb.

"L'après-midi s'est nettement mieux déroulée que le matin", a déclaré Neuville après le dernier tronçon de la journée. "Nous avons travaillé sur les réglages et cela a été bénéfique. Rien n'est fait, demain sera une journée très dure et Sebastien Ogier ne va rien lâcher."

Le Gallois Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) est 4e à 1:00.8 de Neuville au général.

Samedi matin, le champion du monde estonien Ott Tänak (Hyundai i20 Coupe WRC) a été contraint à l'abandon.

Dimanche, deux boucles de deux spéciales, pour un total de 88,74 kilomètres chronométrés, est au programme des pilotes. La spéciale de Çetibeli - la plus longue de l'épreuve avec 38,15 km - ouvre la matinée avant que les équipages n'affrontent Marmaris.

Au classement du championnat, Ogier (79 pts) compte neuf longueurs d'avance sur son équipier Evans (70) et quatre de plus sur Ott Tänak (66), l'homme ayant mis fin à son règne la saison passée. Neuville est 5e avec 42 points.