Abandon pour le champion estonien après une impressionnante sortie à haute vitesse. Les Toyota à la fête, Thierry se plaint du comportement de sa Hyundai

Le principal fait de course de cette 4e spéciale, la deuxième du jour, est la toute grosse sortie du champion du monde en titre. Dans une portion en descente très rapide, le nouveau pilote Hyundai est sorti un peu large après une sorte de chicane rapide. Piégé par une légère compression, il a quitté la route à droite et est parti en tonneaux. L’équipage s’en est très heureusement sorti indemne mais on doute qu’il puisse repartir en Rally2 demain car les dégâts doivent être considérables vu la vitesse lors de l’impact.

Trop ralenti à l’approche de l’accident de son équipier, Thierry Neuville, auteur du 3e chrono, perd à nouveau 8 secondes sur la plus rapide des Toyota, celle d’Elfyn Evans à nouveau. Le Gallois prend la tête du rallye 3.4 devant Neuville qui ne possède plus que 2.1 d’avance sur l’autre Yaris WRC de Seb Ogier.

« J’ai perdu un peu de temps là-bas, mais je ne suis surtout pas satisfait du comportement de ma Hyundai qui bouge beaucoup de l’avant et a du mal à tourner, » confiait le Belge désormais deuxième.

Seb Ogier était surtout rassuré de savoir que Ott et Martin Jarveoja étaient OK car ils ont perdu le contrôle dans une portion très rapide comme vous pouvez le constater sur les images.

Il reste une spéciale à 11h21 avant de terminer la première boucle du jour.