WRC

Le Belge fint la 2e étape avec deux scratches et revient à 9.2 du leader Ott Tanak (Toyota) et 4.9 de Kris Meeke. Il reste cinq spéciales et 52 km pour les départager dimanche

Nicolas Gilsoul ne nous avait pas menti en annonçant hier soir : « On va se battre jusqu'au bout pour la victoire, il va y avoir des surprises lors de la 2e étape. Je suis venu pour gagner. »

Après un choix de pneus trop prudent ce matin quand il a opté pour deux roues de secours, Thierry Neuville s'est parfaitement rattrapé l'après-midi lors de laquelle il a été le plus rapide de tous, le Belge signant les deux derniers scratches dans les 12e et 13e spéciales.

« J'ai tout donné, » lâchait notre compatriote à l'arrivée au volant d'une Hyundai portant les stigmates d'impacts à l'avant comme à l'arrière, avec les pare-chocs arrachés. « J'ai eu un peu peur sur la fin car j'avais le sentiment de perdre de l'eau. Je craignais que le radiateur soit touché mais finalement il n'y a pas eu de surchauffe et nous sommes là. »

Profitant de l'abandon à l'issue de la spéciale précédente de la Toyota de Jari-Matti Latvala (suspension cassée suite à un contact avec une pierre dans l'ES11), Thierry Neuville avait déjà rejoint le podium provisoire de ce Rallye du Portugal. Il possède désormais un petit matelas de 11.2 d'avance sur Seb Ogier, l'actuel leader du championnat du monde. Mais surtout il est revenu à 4.9 de Kris Meeke et 9.2 du leader Ott Tanak ralenti par une suspension avant droite défaillante dans l'ultime tronçon où l'Estonien a concédé une douzaine de secondes.

Cela risque d'être plus chaud que jamais dimanche entre ces trois-là. Il reste cinq spéciales dont les deux de Fafe. Nicolas Gilsoul va devoir s'accrocher au célèbre jump.

Un podium c'est bien. Mais si Thierry Neuville pouvait décrocher le premier accessit et mettre une Toyota entre Ogier et lui, ce serait encore mieux. Il pourrait dès lors même réduire son retard de douze unités au championnat tout en conservant une troisième position plus intéressante au départ du prochain Rallye de Sardaigne...

Le classement à l'issue de la 2e étape : 1. Tanak (Est/Toyota) ; 2. Meeke (GB/Toyota) à 4.3 ; 3. NEUVILLE (BEL/Hyundai) à 9.2 ; 4. Ogier (Fra/Citroën) à 21.0 ; 5. Lappi (Fin/Citroën) à 1.37.5 ; 6. Suninen (Fin/Ford) à 2.02.7