Aux commandes de son habituelle Hyundai i20 WRC, notre compatriote a signé 8 scratches sur neuf pour s'imposer avec 22 secondes d'avance sur son équipier, le champion du monde Ott Tanak. Lui aussi au volant d'une WRC coréenne, Pierre-Louis Loubet complète le podium à 55 secondes au terme des 102 km contre le chrono.

« Cela faisait extrêmement plaisir de retrouver la compétition, » a déclaré le vainqueur sur le goudron surchauffé. « On a bien travaillé en vue des prochaines manches mondiales sur asphalte. Maintenant on a vraiment hâte de se retrouver en Estonie début septembre pour la reprise du WRC. »

Dans la catégorie R5, les Hyundai ont également signé le triplé, un beau quarté même avec le succès de Craig Breen 8.7 devant l'espoir finlandais Jari Huttunen, Dano Sordo complétant le tiercé à 23.5 trois secondes devant le local Luca Rossetti.

A noter la belle septième place dans la catégorie du jeune Grégoire Munster qui s'est illustré par des chronos de très bonne facture, notamment un 3e temps dans l'ultime spéciale, à 1.4 du scratch de Breen, 3 dixième devant l'Espagnol Dani Sordo. Sans un tête-à-queue lui coûtant une quinzaine de secondes dans l'ES5, le pilote Hyundai Belgique aurait terminé devant l'autre Junior Christan-Olé Veiby.

Bravo les Belges donc et vivement début septembre pour la reprise de leurs championnats respectifs.