La Rebellion #1 de Bruno Senna, Gustavo Ménezes et Norman Nato a confirmé qu’elle serait la voiture à battre ce week-end en signant à nouveau le meilleur chrono de la deuxième séance libre en 2.00.878, soit près de deux secondes de mieux que jeudi. Mais attention, la qualification se fera sur la moyenne des meilleurs chronos de deux pilotes et les Toyota TS050 se sont rapprochées puisque la #8 de Buemi-Nakajima-Hartley pointe à 560 millièmes juste devant la #7 de Conway-Kobayashi-Lopez.

La première des LMP2, la Signatech Alpine de Thomas Laurent, Andrea Negrao et Pierre Ragues est quatrième du général à 2.493.

En GTE-Pro, Maxime Martin rejoint par Alex Lynn a décroché le meilleur temps de la séance en 2.14.678, six dixièmes devant la seconde Vantage des leaders du championnat Sorensen-Thiim.

En GTE-Am, c’est la Porsche Project 1 que Perfetti-Cairoli-Horr qui s’est montrée la plus véloce en talonnant les six GTE-Pro.

Confirmation qu’il n’y aura que 29 bolides au départ de la course demain suite au forfait de l’Oreca-Gibson Algarve Pro Racing dont les membres du team ont été mis en quarantaine (seize ont été testés ) après que leur pilote d’ELMS, le Français Gabriel Aubry, ait été testé positif au coronavirus.