Les deux dernières spéciales de la journée n'ont pas apporté de grand changement au classement général, les trois premiers roulant dans les mêmes chronos et les écarts restant donc sensiblement identiques.

Dans l'S15, Seb Ogier et Thierry Neuville se partagent le meilleur temps une seconde devant Elfyn Evans. Et dans l'ES16, Seb Ogier signe un nouveau meilleur temps 4 dixièmes devant Evans et une seconde plus vite que notre compatriote. Au classement général, le septuple champion du monde compte donc à quatre spéciales de l'arrivée 6.9 d'avance sur son équipier gallois et 10.4 sur la Hyundai de Thierry Neuville.

"Sans ma crevaison, je serais à l'abri, là cela reste serré et le dimanche s'annonce amusant," a déclaré le Français au terme de cette 2e étape. "J'ai dû terminer la boucle avec les quatre pneus du départ," racontait pour sa part Thierry Neuville. "J'ai voulu changer pour mettre la roue de secours, mais j'ai rencontré un souci avec ma boutonneuse électrique qui ne fonctionnait plus..."

Décidément, après les soucis de cric de Sébastien Bédoret la veille, les Belges ne sont pas très chanceux avec leur matériel de bord. Alors qu'il était remonté de la 42e à la 28e position, le pilote Skoda Belgique a d'ailleurs de nouveau crevé aujourd'hui, deux fois même ce qui l'a contraint à l'abandon. Il repartira demain en Rally2.

Très belle journée par contre pour Adrien Fourmaux et Renaud Jamoul qui ont signé deux deuxièmes chronos pour s'isoler à la 5e place absolue. Un top résultat pour leur grande première aux commandes de la Ford Fiesta WRC officielle.

ES14: 2ème scratch pour Katsuta, statu-quo en tête

La bataille continue à faire rage en Croatie. Sur une spéciale taillée pour les Toyota, plus courtes, le Japonais Takamoto Katsuta, premier sur la route, signe son deuxième meilleur temps de la journée. Derrière, les trois candidats à la victoire sont dans un mouchoir et cette fois c'est Elfyn Evans qui réalise la bonne opération en se rapprochant à 5.5 au classement général de son équipier. Les écarts sont très faibles et Thierry Neuville ne reprend qu'un dixième au leader français pour pointer désormais à 9.4 de la première place alors qu'il ne reste plus que deux spéciales à disputer ce samedi. A noter l'abandon sur sortie de route de Pierre-Louis Loubet.

Reparti 42e ce matin après les 6 grosses minutes perdues suite à une crevaison tournant mal, Sébastien Bédoret signer régulièrement des chronos dans le Top 20. le pilote Skoda Belgium est déjà remonté au 28e rang.

ES13: Ogier crève, Neuville réduit son retard de moitié

Chaussé enfin des pneus durs adéquats, Thierry Neuville signe son 4e scratch sur ce rallye 1.1 devant l'étonnant Adrien Fourmaux. Cela nous fait trois Belges dans les 2 premiers!

En même temps, Sébastien Ogier a été victime d'une crevaison lui faisant perdre du temps sur les deux derniers kilomètres. Le pilote Toyota garde la tête d la course mais perd 10.1 sur notre compatriote dans cette spéciale. Toujours troisième, Thierry revient donc à 9.5 de Sébastien Ogier et 6.9 d'Elfyn Evans qui lui n'a pas d'autre excuse que de ne pas avoir été "assez courageux dans les portions glissantes".

"Notre Hyundai fonctionne vraiment bien avec les pneus durs," lâchait unThierry Neuville retrouvant le sourire. Il lui reste trois spéciales aujourd'hui pour encore revenir sur Seb Ogier et prendre la 2e place à Evans. 

ES12: Nouveau scratch pour Ogier qui possède près de 20 secondes d'avance sur Neuville

La dernière spéciale de la boucle permet à Seb Ogier de signer un nouveau meilleur temps, son cinquième sur cette épreuve. Le Français précède Ott Tanak de 2.1 et Elfyn Evans de 2.9. Cinquième chrono pour Thierry Neuville dont le retard sur le leader avoisine désormais les 20 secondes (19.6). Elfyn Evans est repoussé à sept secondes de son équipier prenant une option sur la victoire même s'il reste encore huit spéciales à disputer et deux choix de pneus encore à faire.

ES11: Premier scratch pour Evans avant Neuville

Sur une spéciale plus courte, Thierry Neuville, le couteau entre les dents, a réussi à s'intercaler entre les deux Yaris WRC d'Elfyn Evans et de Sébastien Ogier. Il est 2e de la spéciale à 8 dixièmes du scratch, une demie seconde devant Ogier. Au classement général, le Gallois dont c'est l premier scratch sur ce rallye revient à 4.1 de son équipier français. Thierry Neuville s'accroche au 3e rang à 15 secondes en attendant l'après-midi.

ES10: Scratch pour Katsuta, Neuville perd encore beaucoup de temps

Thierry Neuville continue à payer le très mauvais choix de pneus de Hyundai. Alors que Toyota a opté pour les pneus durs, Thierry Neuville, Ott Tanak et Craig Breen ont embarqué deux tendres et le paient cher.

Dans cette dixième spéciale, le meilleur temps est signé par le Japonais Takamoto Katsuta, premier sur la route avant Seb Ogier qui porte son avance à 5.4 au général sur Elfyn Evans complétant le tiercé de cette spéciale.

Le calvaire se poursuit pour Thierry Neuville, auteur du 8e chrono sur 9 WRC à 14.6. Le Belge accuse désormais 15.5 de retard alors qu'il s'était élancé ce matin avec 7.7 d'avance. Cela signifie qu'il a perdu 23.2 sur Ogier en deux spéciales. Il en reste deux pour terminer la boucle, heureusement plus courtes. A noter que Pierre-Louis Loubet est remonté au 6e rang et s'est intercalé entre les Ford de Fourmaux et Greensmith.

ES9: Ogier prends les commandes, Neuville chute au 3e rang

Réveil difficile pour Thierry Neuville et les supporters belges. Leader ce matin avec une avance de 7.7, notre compatriote a opéré un mauvais choix de pneus (des tendres) et perdu 12 secondes dans la première spéciale du jour sur l'auteur du scratch et nouveau leader Sébastien Ogier.

"Je ne peux pas garder l'arrière de la voiture dans la ligne, c'est comme cela," regrettait le Saint-Vithois de Monaco chutant du coup au 3e rang à 4.3 de Seb Ogier et 1.2 d'Elfyn Evans 2e.

Magnifique deuxième chrono absolu pour Adrien Fourmaux et Renaud Jamoul sur leur Ford, à deux secondes du scratch. Le jeune Français s'empare de la 5e place au classement au détriment de Craig Breen qui a crevé en touchant une bordure dès le premier rond point 100m après le départ et a perdu 2'20.