Le Belge possède plus de 20 secondes d'avance sur son équipier Sordo, mais Tanak revient au grand galop et veut décrocher sa première couronne ce dimanche après-midi

Au cours de cette deuxième étape, la première sur asphalte, seul Thierry Neuville a pu tenir le rythme imprimé par Ott Tanak. Les deux derniers candidats au titre suite aux soucis vendredi de Seb Ogier (8e) se sont partagés les scratches du jour: Trois pour Thierry Neuville et quatre pour le pilote Toyota remonté au troisième rang à 24.6 de notre compatriote et seulement 3.1 de Dani Sordo. Assez pour pouvoir envisager de décrocher sa première couronne ce dimanche.

"J'ai mis un peu de temps à trouver le bon feeling ce matin, mais une fois que c'est venu j'ai pu aligner les meilleurs temps et remonter sur les deux Hyundai devant moi. C'est important pour le championnat constructeurs," a déclaré l'Estonien. Mais aussi bien sûr pour celui des pilotes. Soufflant la troisième place à Seb Ogier, nettement moins à l'aise sur le goudron au volant de la i20, lors de l'ultime spéciale show de Salou, Ott sait qu'il sera champion dès ce dimanche s'il reste sur le podium et que Thierry Neuville ne score pas deux points de plus que lui dans la Power Stage. Et pour pouvoir assurer dans l'ultime spéciale bonus, il doit doubler encore Dani Sordo, son objectif pour ce dimanche. "Mais ce ne sera pas évident car les deux dernières spéciales à disputer deux fois sont nouvelles et difficiles avec la première très lente et technique."

De son côté, Thierry Neuville affichait un large sourire même s'il sait que ses dernières chances de reporter l'échéance tiennent désormais dans les mains de Dani Sordo. "J'ai vécu une belle journée aujourd'hui. J'ai roulé vite et intelligemment pour éviter les crevaisons. Je n'ai pas pu trop lever le pied car Ott continue à pousser et on ne sait jamais. Je vais essayer de conserver ma première place et pour le reste cela ne dépend plus de moi. J'espère que Dani réussira à rester devant Tanak et que Loeb pourra le repasser. Tout le monde hormis Ott et ses fans préfèrerait que le titre se joue en Australie."

Certainement les supporters belges. Avec 74 km encore au menu de l'étape dominicale, tout n'est pas encore joué. Un rallye n'est jamais gagné avant la dernière ligne d'arrivée, un titre non plus...