ES10-11: Encore deux scratches pour le pilote Toyota revenu à 6.3 du podium
La bagarre continue sur les très belles spéciales du Rallye de Catalogne. Deuxième puis troisième dans les dixième et onzièmes tronçons chronométrés, Thierry Neuville a désormais porté son avance à 16.5 sur Sébastien Loeb et 19.4 sur Dani Sordo. S'il ne commet pas de faute, ne crève pas et ne connaît pas d'ennui mécanique, il sera difficile d'aller le rechercher. Car, alors qu'il ne reste plus que deux spéciales aujourd'hui, Ott Tank pointe toujours à 25.7 du leader. L'Estonien ne les reprendra pas à la régulière. Son objectif, ce sont les deux autres i20 WRC. Pour l'instant, les équipiers de notre compatriote font toujours de la résistance, mais l'Estonien est revenu à un peu plus de six secondes de l'Espagnol et neuf du nonuple champion français. Avec la lutte pour le podium, c'est aussi le titre mondial qui se joue. Une deuxième place assurerait en effet Tanak de sa première couronne demain quel que soit le résultat de la Power Stage. En cas de troisième place, il faudrait attendre le compte des points bonus.
ES9: Dans l'état actuel des choses, Neuville repousserait l'échéance à l'Australie, mais Tanak est bien décidé à remonter 3e pour s'assurer du titre
Avec deux scratches et un quatrième chrono, Thierry Neuvile a passé une très belle matinée en Espagne. Non seulement il a directement repris la tête de l'épreuve, mais le Belge a réussi à porter son avance avant l'assistance et la pause déjeuner à 11.4 sur un Sébastien Loeb nettement moins dans le rythme sur goudron (c'était prévisible avec cette auto) et 16.8 sur un Dani Sordo assurant sans doute dans l'optique du titre constructeurs.
Derrière, Kris Meeke venait à peine de remettre un pied sur le podium qu'il est sorti de la route. Comme trop souvent quand il a carte blanche et qu'on ne lui demande pas d'assurer. Du coup, Toyota compte sur Ott Tanak pour reprendre des unités à Hyundai. Mais l'Estonien est tiraillé entre l'envie d'assurer pour le titre pilotes, celui qui compte logiquement le plus pour lui, et celui des marques. Sachant qu'il aurait signé chez Hyundai, on peut imaginer qu'il ne va pas tout faire pour les battre. Mais il voudrait s'assurer la couronne dès demain. Pour cela, il doit remonter sur le podium et doubler au moins une des deux Hyundai. Ce sera son objectif pour cet après-midi: Dani Sordo n'est plus que dix secondes devant lui, Loeb quinze. Thierry Neuville de son côté croise les doigts pour que ses équipiers lui permettent d'espérer encore jusqu'en Australie. Mais cela ne s'annonce pas simple...
ES7: Kris Meeke double Sordo pour la 3e place.

Profitant de l'avantage de sa récente participation au Rally Legend, Thierry Neuville a démarré la seconde étape du Rallye d'Espagne sur les chapeaux de roue. Auteur du meilleur temps, son deuxième sur cette épreuve, six dixièmes devant la Toyota de Kris Meeke, le pilote Hyundai a repris la tête du rallye 3.2 secondes devant Sébastien Loeb qui, comme Dani Sordo perdant une place, a eu un peu plus de mal à se mettre d'emblée dans le rythme de l'asphalte ce matin.
Seb Ogier signe le troisième meilleur chrono, tandis qu'Ott Tanak n'a pu étonnamment égaler le chrono de son équipier irlandais et perd encore quelques secondes. Au classement général, Kris Meeke 3e pointe désormais à 11.9 cinq dixièmes devant Sordo et 12.6 devant la seconde Yaris du principal candidat au titre qui n'est actuellement plus virtuellement champion.