Alors que Kalle Rovanpera et Craig Breen assurent tranquillement et que Ott Tanak a préservé ses pneus pour le passage décisif et tenter de décrocher les cinq points bonus, Thierry Neuville s'est montré le plus rapide dans la répétition de ce qui sera la Power Stage à partir de 13h18 chez nous. Le pilote Hyundai a devancé d'un petit dixième Sébastien Ogier portant ainsi son avance sur le Français à 20 secondes tout rond. Le retard de Thierry sur la seconde place de Craig Breen n'est plus que de 20 secondes lui aussi. Mais l'Irlandais sera-t-il autorisé à défendre la place qui est la sienne depuis quasi le départ?

ES19-20: Deux scratches partagés entre Ott Tanak et Thierry Neuville

C'est sans doute une première dans l'histoire du championnat du monde des rallyes: les deux premières spéciales de la matinée ont en effet vu les équipiers de chez Hyundai Ott Tanak et Thierry Neuville signer à deux reprises le même chrono au dixième près! Derrière, Kalle Rovanpera reste prudent et assure son premier succès en WRC, tandis que Craig Breen lève un peu trop le pied pour que ce soit naturel. Son langage corporel, ses propos nettement moins enthousiastes que d'habitude, laissent penser qu'il lui a été demandé de ralentir progressivement pour laisser passer son équipier Thierry Neuville dans l'optique du championnat du monde pilotes.

En repoussant Sébastien Ogier à près de 20 secondes à quatre spéciales de l'arrivée, Thierry s'est assuré qu'il y ait assez d'espace pour permettre à l'Irlandais de venir se glisser entre les deux. Il reste quatre spéciales et un peu plus de 35 km pour savoir si consigne il y a eu ou pas...