L'après-midi s'est relativement bien passée en Afrique pour le leader Thierry Neuville. S'il a dû céder son leadership à l'issue de l'ES5 à Kalle Rovanpera, le Belgel l'a de suite récupéré en signant le scratch dans l'ES6. Et même si une crevaison lui a coûté une quarantaine de secondes dans la septième et dernière spéciale du jour, il a néanmoins encore accentué son avance grâce à l'abandon de Kalle Rovanpera, planté dans le sable du début de spéciale comme un concurrent du Dakar.

Au classement général, Thierry Neuville compte désormais 18.8 d'avance sur la meilleure des Yaris, la seule à avoir surmonté toutes les embuches du jour, celle de Takamoto Katsuta. Ott Tanak pointe au 3e rang à 55.8, tandis que Sébastien Ogier, auteur du meilleur temps dans l'ES7, est déjà remonté au 7e rang (à 1.49.4), devant les deux Ford de Gus Greensmith (à 1.56.1) et Adrien Fourmaux (à 2.19.1).