Souci technique pour le leader du Mondial. La première spéciale à 3h du mat !

Le traditionnel « shake down » du jeudi matin a commencé par un coup de théâtre. Premier à s'élancer, le leader du Mondial Ott Tanak a dû s'arrêter au milieu de cette courte spéciale d'un peu plus de 5 km suite à un souci moteur.

« Malheureusement, il a perdu un signal d’un des capteurs nécessaires au bon fonctionnement du moteur », indique Tom Fowler, le directeur technique de l'équipe Toyota. « Nous pensons savoir ce qu’il s’est passé et ce n’est pas un problème grave. Nous avons récupéré la voiture sur un camion-plateau et nous allons la passer au peigne fin avant de repartir pour la première spéciale. Nous sommes relativement confiants sur le fait qu'il ne s'agissait que d'un problème mineur et qu'il pourra prendre le départ du rallye normalement »

En attendant, l'Estonien n'a pu boucler une seule fois cette ultime séance d'échauffement remportée par son équipier Kris Meeke avec un chrono de 3.44.2, soit un dixième seulement devant la Hyundai d'Andreas Mikkelsen. Thierry Neuville pointe au 3e rang à 3 dixièmes, un dixième devant la troisième i20 WRC pilotée pour la première cette saison par Dani Sordo.

Sébastien Ogier s'est classé 5e à 9 dixièmes de la Yaris la plus rapide.

Disputée dans la cité minière de Guanajuato à 20h08 heure locale, devant des milliers de spectateurs enthousiastes, la première courte spéciale-show aura lieu à 3h08 du matin chez nous. Pour motiver les plus grands fans de Thierry Neuville prêt à se coucher très tard ou à se lever très tôt pour suivre ce show en direct, on rappellera que notre compatriote y a souvent brillé à la lueur des phares.