Le Belge s'est montré impérial en collant 25 secondes à son plus proche rival.

On a assisté à du tout grand Thierry Neuville. Le Saint-Vithois savait qu'il serait mieux à son affaire dans la spéciale de Bayons-Bréziers longue de 22 kilomètres. Le pilote de la Hyundai n°11 a tenu parole en se montrant tout simplement magistral en signant non seulement le scratch mais en collant également 25.5 secondes à son plus proche poursuivant, Sébastien Ogier (Toyota). Thierry en profite donc pour prendre la tête du rallye avec 19.1 secondes d'avance sur le Français. "Les conditions étaient très délicates", commente Neuville. "J'ai essayé de lire la route autant que possible tout en évitant de prendre des risques inutiles."

Troisième de la 2ème spéciale et troisième au général, Ott Tänak (Hyundai) a laissé 4.2 sur Ogier. L'Estonien ne devance Elfyn Evans (Toyota) que de deux petits dixièmes. Suivent Sébastien Loeb (Hyundai), Esapekka Lappi (Ford) et Kalle Rovanpera (Toyota). Meilleur pilote M-Sport classé à l'issue de la première spéciale, Teemu Suninen s'est immobilisé suite à un bris de transmission. Guère mieux pour Gus Greensmith (Ford) qui a perdu de la puissance et a achevé la spéciale au ralenti. Les hommes de Malcolm Wilson espéraient surement mieux...

Six spéciales formeront l'étape de vendredi, le coup d'envoi du premier passage dans Curbans-Venterol étant donné à 8h36.