WRC

Les deux premiers scratches de la matinée pour les Toyota comme prévu intouchables. Ogier s'économise pour la Power Stage.

Les deux premières spéciales de la matinée n'ont pas apporté de changements dans le Top 4. Kris Meeke a été le plus prompt à se mettre en route en signant le meilleur temps dans la 16e spéciale pour se rapprocher à 2.4 de son équipier, mais l'Estonien a directement répliqué dans la suivante, l'écart remontant à 5.4. « Il n'y a pas de consigne, mais pour l'instant je suis devant, alors tout va bien, » a déclaré Ott à l'arrivée de Fafe. « Le seul ordre que l'on a reçu est d'assurer le doublé pour Toyota, » a confié pour sa part le Britannique.

Toujours troisième après deux troisièmes chronos, Thierry Neuville est impuissant. Comme il le craignait, sa Hyundai ne lui permet pas de suivre le rythme des Yaris. « La spéciale de Fafe était fort glissante, l'arrière n'est pas stable, » grimaçait notre compatriote après le jump de Fafe. Il pointe désormais à 13.6 et n'a plus du tout de pression de Seb Ogier. Le Français a compris qu'il ne pourrait pas se mêler à la régulière pour la lutte pour le podium et a décidé de préserver ses gommes pour l'ultime Power Stage où il espère viser quelques points bonus. Le sextuple champion est 4e à 42.6. Cela va moins bien par contre pour son équipier Esapekka Lappi qui a endommagé la suspension de sa Citroën C3 en tapant un talus. Il n'est pas du tout certain qu'il puisse réparer seul et disputer les trois dernières spéciales avec une roue arrière gauche complètement de travers.

Reparti en Rally2, Jari-Matti Latvala a également décidé de garder ses gommes pour viser les cinq points de la Power Stage où, avec Ogier et les trois Yaris, Thierry Neuville risque d'avoir bien du mal d'augmenter fort son capital points. Le départ de la dernière spéciale de Fafe sera donné à 13h18 chez nous.