Disputée ce matin sous le soleil, la spéciale d'essais (shake down) a vu le Britannique Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) signer le meilleur chrono à son 4e passage en 3.05.9. Le Gallois précédait de deux dixièmes la Hyundai d'Ott Tanak et de trois l'autre Yaris WRC du jeune Kalle Rovanpera.

Très bonne prestation encore du Japonais Katamoto Katsuta, quatrième à 8 dixièmes devant le septuple champion Sébastien Ogier (Toyota), l'étonnnant Gus Greensmith (Ford) et notre Thierry Neuville national seulement crédité du septième temps lors de son 3e run sur quatre à 1.5 du plus rapide.

"C'était très glissant et il a fallu adapter nos réglages," indiquait le Belge pas vraiment inquiet sur la compétitivité de sa monture sur ce terrain. "On est déjà rentrés dans le rallye."

Est-ce à dire que certains ont déjà puisé dans leur quota de seulement huit pneus tendres pour l'intégralité de l'épreuve? On en doute fortement.

Notons encore qu'Adrien Fourmaux assisté du Hutois Renaud Jamoul a signé le dixième temps, le dernier des WRC, à 2.5. Mais, on l'a vu depuis quelques années, la valeur des résultats de cet ultime galop d'essais est toute relative et il faudra attendre l'arrivée de la première spéciale de Lousa (départ ce vendredi à 9h08) pour avoir une meilleur idée de la vraie hiérarchie même si l'on peut prévoir un nouveau combat rapproché entre les pilotes Hyundai et Toyota.