Le rêve a tourné au cauchemar. Thierry Neuville ne remportera pas le Safari du Kenya et ne succèdera pas à Colin McRae au palmarès. Ce matin, dès la première des cinq spéciales restant à disputer, le Belge a été victime d'un bris de suspension après un choc contre une grosse pierre et a été contraint à l'abandon même s'il a terminé la spéciale à près d'une minute du nouveau leader virtuel Takamoto Katsuta. C'est la bérézina et une énorme désillusion pour les troupes belges qui s'apprêtaient à fêter sa 14e victoire mondiale. On l'avait dit, au Safari rien n'est jamais acquis. Mais avec moins de cinq secondes désormais de retard sur son équipier japonais, Sébastien Ogier qui a compté jusqu'à plus de deux minutes de retard est bien parti pour inscrire son nom au palmarès et s'envoler vers un 8e titre qui le fera décider de rester une année supplémentaire en WRC avec un programme complet.