WRC

Trois scratches pour le pilote Toyota qui possède désormais 6.4 d'avance sur Dani Sordo. Thierry Neuville ne parvient pas à remonter.

La première boucle matinale a apporté le changement que l'on avait prévu en tête de la course. Luttant désormais à armes égales avec ses poursuivants au niveau de la position sur la route, Ott Tanak a survolé la matinée, l'Estonien signant les trois meilleurs temps et s'emparant facilement du leadership avec 6.4 d'avance sur Dani Sordo.

Teemu Suninen a perdu le contact, le pilote Ford étant désormais isolé au 3e rang à 27.1.

Andreas Mikkelsen a perdu sa 4e place au profit d'Elfyn Evans mais les deux hommes pointent déjà à près d'une minute du leader.

Derrière Thierry Neuville, une fois neuvième et deux fois huitième, ne parvient clairement pas à remonter. « J'ai à nouveau effectué un mauvais choix de pneus, mais il doit y avoir autre chose, » grimace le pilote Hyundai. « Je ne suis pas en confiance avec ma voiture et je ne parviens donc pas à attaquer comme il faudrait. Il faut qu'on investigue et comprenne d'où vient le problème. »

Reparti en Rally2 ce matin, Seb Ogier a de nouveau tapé un rocher dans l'ES12 après avoir volontairement pointé en retard pour occuper la 3e position sur la route, juste devant son équipier Esapekka Lappi. Il a tapé un roché, endommagé sa suspension et perdu une douzaine de minutes. Mais le Français a pu revenir à l'assistance et sa « séance d'essais » devrait se poursuivre cet après-midi.