WRC

Surpris, le Belge a dû réparer son radiateur suite à une "incompréhension avec Nicolas Gilsoul"

Il s'en sont passées des choses à nouveau dans cette sixième spéciale du Rallye de Sardaigne. Et cela a débuté par la petite sortie de Thierry Neuville tapant un talus de l'avant et perdant une douzaine de secondes en vue de l'arrivée. "Il y a eu une incompréhension au niveau des notes", a déclaré le pilote Hyundai au point-stop avant de devoir procéder à une réparation de fortune pour colmater son radiateur percé. En espérant que cela tienne pour les trois dernières spéciales de la boucle. Le freinage pour un droite est arrivé un peu vite. "Nicolas Nicolas", a crié Thierry, surpris, à l'adresse de son équipier qui a instantanément répondu par un double "pardon".

Rélégué au 7e rang à 25.4 suite à cette mésaventure, l'équipage belge n'a pas tout perdu si sa réparation tient la distance et si le radiateur ne fuit pas.

Plus loin derrière, le leader Jari-Matti Latvala a un peu trop coupé une épingle serrée à gauche et s'est mis sur le toit. Le Finlandais a ainsi perdu plus de 8'30. Parebrise complètement explosé, il n'est pas certain qu'il puisse continuer.

Du coup, Ott Tanak, premier sur la route, se retrouve propulsé en tête, à égalité avec Dani Sordo, huit dixièmes seulement devant Teemu Suninen, auteur du scratch.

Le classement après 6 spéciales : 1. Tanak (Est/Toyota) et Sordo (Esp/Hyundai) ; 3. Suninen (Fin/Ford) à 0.8 ; 4. Evans (GB/Ford) à 5.2 ; 5. Mikkelsen (Nor/Hyundai) à 16.0 ; 6. Meeke (GB/Toyota) à 17.5 ; 7. NEUVILLE (BEL/Hyundai) à 25.4