Thierry Neuville espère que Sébastien Ogier participera encore au championnat du monde (WRC) l'année prochaine. Avant la course précédente, le Rallye de Grèce, Neuville était très critique à l'égard de la nouvelle voiture WRC qui sera en action en 2022. Le Belge nous a dit que personne à la FIA n'écoute et que personne n'a le courage de réagir. Cette critique n'a pas été appréciée par la FIA. Alors que le championnat touche à sa fin, les spéculations abondent sur les projets de Sébastien Ogier et les nouvelles WRC. "L'année prochaine, il y a beaucoup de nouveautés et tout le monde part avec une nouvelle voiture. Je pense que nous sommes bien placés pour jouer à nouveau un rôle de premier plan dans le championnat", a déclaré Neuville. "Mais bien sûr, cela dépend de la façon dont la nouvelle voiture se développe et de ses performances. Quant à Sébastien Ogier, j'attends une annonce bientôt. Il est le pilote le plus difficile à battre, mais j'espère qu'il restera. Il a sa place dans le championnat. Sans lui, ce sera moins intéressant, mais il y aura d'autres pilotes qui se dresseront et seront difficiles à battre. Quoi qu'il fasse, je serai encore là l'année prochaine."

La FIA n'a pas apprécié les critiques de Neuville. "Je sais qu'ils ne sont pas satisfaits de mes déclarations, mais je ne peux dire que ce que je vis. Je veux communiquer honnêtement sur ce que je vis pendant les tests. Je peux seulement dire que je maintiens ces déclarations aujourd'hui. Peut-être que quelque chose va encore changer. Il y a beaucoup de choses qui ne sont pas encore claires. Cela ne rend pas la situation plus facile. Elle est également incompréhensible pour nous. Peut-être y aura-t-il des ajustements dans les semaines à venir. Je l'espère. Pour les autres coureurs, notamment les plus jeunes, il est difficile de dire vraiment ce qu'ils pensent de tout cela. Je ne vais pas en dire plus maintenant."