Le nouveau calendrier mondial WRC doit être confirmé ce vendredi par le Conseil Mondial. Mais Ypres y figure bien...

Le Club Superstage, organisateur du Renties Ypres Rally, est en pleine négociation avec la FIA et le promoteur du WRC pour amener le Championnat du Monde des Rallyes en Belgique pour la première fois de l'histoire. La décision définitive sera prise prochainement.

La crise de Covid-19 a entraîné le report et même l'annulation de nombreux événements dans le monde. De son côté, le Renties Ypres Rally a été déplacé de fin juin au premier week-end d'octobre. En WRC, les rallyes de Finlande, de Nouvelle-Zélande et du Pays de Galles ont récemment été annulés, après qu'Argentine et Sardaigne aient eux aussi été reportés et Portugal et Kenya aient été annulés. Pour redémarrer le WRC, la FIA a recherché d'autres organisations pour compléter le calendrier 2020. La FIA a également demandé au Club Superstage si l'organisateur du Renties Ypres Rally souhaiterait que la 56e édition de son événement-phare compte pour le Championnat du Monde des Rallyes 2020.

"C'est bien entendu un grand honneur de se voir proposer de compter pour le WRC 2020", explique Jan Huyghe, du comité d'organisation. "C'est une reconnaissance pour des centaines de bénévoles et de membres de notre club qui se dévouent chaque année à notre organisation. Ce n'est que grâce à eux que nous pouvons organiser des rallyes. C'est le mérite de toute notre équipe. De plus, depuis des années, le Rallye d'Ypres est loué partout en Europe pour la qualité de son organisation, son expérience et la sécurité. Nous sommes honorés que la FIA nous l'ait demandé et à partir de ce moment, le Club Superstage a passé la vitesse supérieure pour définir un nouveau itinéraire, contacter la ville d'Ypres, la fédération et les autres autorités, etc."

Par la présente, Superstage confirme que le Renties Ypres Rally est sous évaluation à l'organisation d'une manche du Championnat du Monde Rally 2020 du 1er au 4 octobre.

"Le projet a été bien accueilli par les autorités, la ville d'Ypres, qui a le rallye dans ses gènes, et nos partenaires. Nous avons élaboré une épreuve à caractère belge, qui combine deux icônes du sport automobile belge : Ypres et Spa-Francorchamps", confirme Jan Huyghe. "Mais soyons clairs : rien n'a encore été décidé. Le Club Superstage négocie actuellement avec la FIA et le promoteur du WRC et la décision sera bientôt prise."

Le rêve des fans de rallye belges d'assister à une manche du WRC dans leur propre pays n'a jamais été aussi réaliste conclut le communiqué officiel dans lequel , histoire d'éviter les susceptibilités, il n'est nullement fait mention d'Alain Penasse, cheville ouvrière du Club Superstage mais aussi team manager du team Hyundai Motorsport.

Aujourd'hui, seuls les politiciens belges pourraient encore empêcher la tenue de cette première mondiale chez nous. Mais si les chiffres et les statistiques du virus dans notre pays continuent à évoluer dans le bon sens, il n'existe aucune raison pour que les bourgmestres, la région ou le gouvernement s'y opposent. Le public attendu nombreux n'aura toutefois qu'à bien se tenir. Après les dix mètres de zone de sécurité à respecter dans les champs bordant le parcours, il risque maintenant d'y avoir le mètre cinquante entre chaque spectateur... Mais on connait nos amis flamands pour leur rigueur et le respect des consignes. Tout devrait donc bien se passer. On croise les doigts pour que le rêve des fans belges devienne réalité.